Une petite fille de 3 ans sauvée de la noyade par 2 adolescents au plan d'eau du Canada à Beauvais

Une fillette de 3 ans s’est noyée jeudi 22 juillet au plan d’eau du Canada à Beauvais dans l’Oise. Secourue par 2 adolescents, elle a été héliportée dans un état critique à l’hôpital d’Amiens. Son pronostic vital ne serait plus engagé.
Une fillette de 3 ans a été secourue jeudi 22 juillet par deux adolescents alors qu’elle se trouvait seule dans  le plan de baignade du plan d'eau Canada.
Une fillette de 3 ans a été secourue jeudi 22 juillet par deux adolescents alors qu’elle se trouvait seule dans le plan de baignade du plan d'eau Canada. © FTV

Elle était venue passer la journée à Beauvais, dans le cadre d’une sortie organisée par un centre de loisirs de Garges-les-Gonesses (Val-d’Oise). Jeudi 22 juillet, une petite fille âgée de 3 ans était en train de se noyer lorsque 2 adolescents de Beauvais, présents dans le cadre d’une sortie avec le centre de loisirs de Saint-Lucien, l’ont secourue.

"Elle se trouvait seule dans le plan de baignade du plan d'eau du Canada à Beauvais. Les deux adolescents ont donné l’alerte aux maitres-nageurs", précise Caroline Tharot, procureure de la République de Beauvais.

Directement prise en charge par les pompiers et les secours, la fillette a été héliportée à 16h30 vers le service de réanimation pédiatrique de l'hôpital d'Amiens. "Son pronostic vital, qui était réservé hier soir, ne serait plus engagé ce matin", indique le parquet de Beauvais.

La baignade du plan d’eau du Canada a ensuite été évacuée et fermée pour le reste de la journée. Caroline Cayeux, Maire de Beauvais a réagi sur les réseaux sociaux à ce grave accident de baignade : "Toutes mes pensées sont tournées vers la petite Jade ainsi que sa famille, après cet accident de baignade malheureux. Je lui adresse tous mes vœux de rétablissement".

La Maire a également indiqué qu’une cellule psychologique était ouverte sur le site, "afin d’apporter un soutien aux personnes présentes".

Le soutien psychologique est aussi la priorité pour ces enfants, animateurs et agents municipaux qui devaient passer une journée agréable et qui ont vécu ce drame.

Caroline Cayeux, Maire de Beauvais

Une enquête en cours pour blessures involontaires

La petite fille faisait partie d’un groupe de 33 enfants, âgés de 2 ans et demi à 13 ans, encadrés par onze adultes. Pour déterminer les circonstances dans lesquelles les faits sont intervenus, le parquet de Beauvais a ouvert une enquête jeudi 22 juillet pour blessures involontaires.

Le plan d’eau du Canada est à nouveau accessible aux horaires habituels ce vendredi 23 juillet. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers noyade