• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

VIDÉO. Quand la baie de Somme était prise dans la glace en hiver 1954

Le filmeur sur la banquise / © DR
Le filmeur sur la banquise / © DR

Henri Grognet, photographe professionnel et cinéaste amateur à Saint-Valéry-sur-Somme, a magnifiquement filmé la baie de Somme sous la glace durant l'hiver 1954-55. Raconté par François Morel.

Par Corine Zongo-Wable

Ce film n'est pas inédit. Son auteur, photographe de profession, organisait des projections publiques de ses prises de vues - dignes des grands reporters - dans les années 1950 à Saint-Valéry-sur-Somme. 
 

Le filmeur sur la banquise (La séquence du filmeur, 11/40)

Quand la baie de Somme était prise dans la glace en hiver 1954
Un cinéaste amateur à Saint-Valéry-sur-Somme, à filmé la baie de Somme sous la glace durant l'hiver 1954-55.  - REAL PRODUCTIONS, ARCHIPOP et PICTANOVO - Corine Zongo-Wable

Ecrit et réalisé par Corine Zongo-Wable 


"Reverrons-nous, au cœur de l’hiver 1954-55, le spectacle que nous donna la baie de Somme en février dernier, quand le thermomètre descendit à -20 degrés.
Ne se croirait-on pas dans les contrées arctiques ? C’est d’ailleurs ce que viennent d’évoquer des films passés lors de récentes réunions."

 
Les films dont parle le journaliste des Variétés Valéricaines sont réalisés par Henri Grognet, photographe professionnel et cinéaste amateur à Saint-Valéry-sur-Somme.

C’est l’œil du photographe qui privilégie les beaux cadres, et l’envie de cinéma qui guide ses choix de narration.

Il tourne principalement sur pied et donne ici par cette succession de plans larges la juste dimension de l’événement. Il filme la baie de Somme prise dans les glaces.
 

C’est un de ses premiers films tournés en couleur

Car Henri Grognet est un avant-gardiste : après avoir suivi une formation en Hollande, il possède son propre laboratoire couleur. Il occupe tous les postes, monte, sonorise ses films et organise des projections publiques pour les habitants de Saint-Valéry.
 
Le filmeur sur la banquise / © DR
Le filmeur sur la banquise / © DR
 


Il prépare ses montages avec soin, à partir de story boards : on découvre ici le commentaire du film "Banquise sur la baie de Somme".
 

Par une température de -20 degrés le port a été complètement gelé, il faut remonter à plus de 70 ans pour voir un tel spectacle, un aspect féérique lors de l’arrivée du flot qui charriait de véritables icebergs.


Le filmeur Henri Grognet explore un monde inconnu, celui "des solitudes glacées". Il rejoint Paul-Emile Victor, le commandant Charcot, les expéditions polaires françaises, Nanouk l’esquimau... tous ces noms qui font rêver dans les années cinquante.
 
Le filmeur sur la banquise / © DR
Le filmeur sur la banquise / © DR

 

La séquence du filmeur

L'épopée des Trente Glorieuses, au travers de films amateurs, racontée par François Morel.

Une série d’histoires originales, drôles, décalées et poétiques, fondées sur des films d’archives familiales inédits, sauvegardés par l'association Archipop (Beauvais). 
Ecrit et réalisé par Olivier Sarrazin et Corine Zongo-Wable
Avec la voix de François Morel

François Morel vous raconte l’histoire de filmeurs amateurs des années 1930 à 1970 qui ont capté les moments forts de leur vie familiale, leurs loisirs ou leur métier, et qui sont aussi des bouts de l’histoire collective de la région.

Une coproduction REAL PRODUCTIONS, ARCHIPOP et PICTANOVO
Avec la participation de FRANCE TELEVISIONS et TV5MONDE
Avec le soutien de la région Hauts-de-France et du CNC

▶ tous les jours sur le site http://hdf.france3.fr, sur Facebook et Youtube
▶ tous les dimanches à la fin du JT 19/20 à 19h25 sur France 3 Hauts-de-France

Si vous aussi êtes en possession de films amateurs, films de famille, films d'entreprise, vous pouvez contacter l'association Archipop au 03 44 22 50 55  ou via contact@archipop.org 

A lire aussi

Sur le même sujet

Luka Elsner en conférence de presse avant le match de l'ASC face au LOSC

Les + Lus