• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Tombes profanées dans l'Oise : une lettre retrouvée sur place

Une lettre a été retrouvée sur les grilles du cimetière du village de Montjavoult (Oise) où quarante-trois tombes ont été dégradées jeudi.

Par IT/ AFP

Une lettre dont la teneur ne présente "aucune revendication" a été retrouvée sur les grilles du cimetière du village de Montjavoult (Oise) où quarante-trois tombes ont été dégradées jeudi.

"Aucune intention politique, ni religieuse, aucune haine ou trace de mépris à
l'égard d'une communauté religieuse quelconque"
n'apparaît dans cette lettre retrouvée par les adjoints au maire de cette commune de 500 habitants, a indiqué à l'AFP le vice-procureur de Beauvais Luc Pellerin.

La lettre a été soumise à expertise et une enquête menée par la brigade de recherche de Méru est en cours pour tenter d'identifier son auteur, a-t-il ajouté.

Quarante-trois tombes du cimetière du village de Montjavoult (Oise) avaient été profanées. Des croix gammées ont été dessinées sur quatre à cinq d'entre elles dans la nuit de mercredi à jeudi. Sur d'autres tombes, des croix ont été détachées.

La secrétaire d'Etat chargée de la Famille, Laurence Rossignol, qui était présente jeudi dans le département et s'est rendue sur les lieux en compagnie du préfet, avait exprimé "la détermination du gouvernement à identifier les coupables et à ce que des sanctions soient prononcées".

Sur le même sujet

Le tube "Valerie" repris par Still Amy

Les + Lus