Toyota Valenciennes : Marvin Cooke succède au Nordiste Luciano Biondo à la tête du site d'Onnaing

L'annonce a été très soudaine, vendredi soir.
Marvin Cooke en décembre 2017.
Marvin Cooke en décembre 2017. © YOUTUBE / TOYOTA UK
Il y a du changement au sommet de Toyota Valenciennes. Le groupe automobile a annoncé la nomination d'un nouveau président – Marvin Cooke – pour remplacer le nordiste Luciano Biondo à la tête de Toyota Motor Manufacturing France (TMMF). Ce dernier, originaire de la région, "a décidé de poursuivre d'autres intérêts", précise un communiqué du groupe.

Recruté par Renault ?

Des intérêts qui rejoindraient ceux d'un autre constructeur automobile, Renault, selon Les Echos. Le quotidien économique indique que l'ex-dirigeant du site valenciennois a adressé un message vidéo aux employés. Il y explique s'être vu proposer un nouveau défi, qui a "touché une corde sensible, le 'made in France'". Le groupe Renault a en effet lancé une grande restructuration de son organigramme.

"Nous respectons bien sûr la décision de Luciano même si nous la regrettons", commente simplement le président de Toyota Motor Europe Johan van Zyl dans le communiqué du groupe. Ce dernier "tien[t] à le remercier pour sa contribution aux succès de TMMF et tout particulièrement pour les changements qu’il a su mener tant sur le plan industriel que social grâce à ses compétences, son expérience et sa passion".

Son remplaçant, Marvin Cooke, est un Britannique qui avait été élu en janvier vice-président senior de Toyota Motor Europe, et travaille plus globalement pour le groupe Toyota depuis 19 ans. Il aura de quoi faire : Toyota avait dévoilé en juin la nouvelle Yaris Cross, qui sera produite dans l'usine valenciennoise.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
toyota valenciennes économie automobile