• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Trafic de véhicules volés : un réseau entre la France et la Belgique démantelé dans l'Oise

© PHOTOPQR/VOIX DU NORD
© PHOTOPQR/VOIX DU NORD

Un important réseau de trafic de véhicules entre la France et la Belgique a été démantelé dans l'Oise, autour de Creil. 15 membres ont été interpellés lundi et encourent des peines criminelles. Le préjudice s'élève à près de 2 500 000 euros.

Par Rémy Chidaine

Un "important trafic de véhicules volés" entre la France et la Belgique a été démantelé dans l'Oise, selon Amélie Cladière, procureur de la République à Senlis (Oise). Quinze personnes, âgées de 20 à 35 ans et formant une "organisation très structurée" ont été interpellées lundi au terme de 18 mois d'enquête.

Le réseau implanté autour de Creil

Les malfaiteurs, basés autour du plateau creillois, travaillaient en équipe selon un mode opératoire bien rodé, variante de la "doublette belge" : un même modèle de voiture était volé en France et en Belgique (avec ses papiers), puis les documents étaient falsifiés, l'un des véhicules détruit, l'autre maquillé et revendu, le plus souvent par des sites de vente en ligne.

Plusieurs voitures ont été retrouvées dans des boxes à Creil, ainsi que du matériel pour les camoufler. Près de 200 véhicules auraient ainsi été volés des deux côtés de la frontière, pour un préjudice total (assurances comprises) de 2 500 000 euros.

Action en "bande organisée"

Les membres du réseau, connus des services de police et "bien installés dans la délinquance", selon la procureur, ont été présentés à un juge. Ils encourent des peines criminelles pour leur action en bande organisée.

Trafic de voitures dans l'Oise
Avec : Amélie Cladière Procureur de la République de Senlis; Frédéric Doidy Chef office central de lutte contre le crime organisé; Archives octobre 2014; un reportage d'Arrantxa Belderrain, Gérard Payen et Fabienne Labigne


Frédéric Doidy, chef de l'Office central de lutte contre le crime organisé (OCLCO) et Hervé Gac, chef de l'antenne de police judiciaire de Picardie. / © France 3 Picardie
Frédéric Doidy, chef de l'Office central de lutte contre le crime organisé (OCLCO) et Hervé Gac, chef de l'antenne de police judiciaire de Picardie. / © France 3 Picardie

L'enquête est partie d'un contrôle anodin d'une DS3 volée. Le véhicule, maquillé, est repéré par les forces de police. L'office central de lutte contre le crime organisé (OCLCO) et l'antenne de police judiciaire de Picardie vont remonter la piste durant 18 mois avec la collaboration de la police belge, jusqu'à mettre au jour toute l'organisation.

En France, 110000 voitures sont volées en moyenne chaque année. Un phénomène en augmentation ces dernières années.

Sur le même sujet

Luka Elsner en conférence de presse avant le match de l'ASC face au LOSC

Les + Lus