Traversées de la Manche : 31 migrants à bord d'embarcations en difficulté ont été sauvés entre Wissant et Dunkerque

Ce samedi 15 août, 31 migrants ont été sauvés alors qu'ils se trouvaient sur des embarcations en difficulté entre Wissant et Dunkerque. L'un d'entre eux a été retrouvé en état d'hypothermie, trois autres ont été blessés. Ils ont été pris en charge par les pompiers à leur retour sur le sol français.
Traversées de la Manche : 31 migrants à bord d'embarcations en difficulté ont été sauvés entre Wissant et Dunkerque
Traversées de la Manche : 31 migrants à bord d'embarcations en difficulté ont été sauvés entre Wissant et Dunkerque © PREFECTURE MARITIME DE LA MANCHE ET DE LA MER DU NORD
Durant cette journée de l'Assomption, plusieurs embarcations en difficulté ont été signalées au Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Gris-Nez entre Wissant et Dunkerque. Au total, ce sont 31 personnes migrantes qui ont été secourues.  La première intervention a eu lieu en début de matinée, à 6 heures pour une embarcation en difficulté dans la baie de Wissant. Trente minutes plus tard, les deux naufragés sont pris en charge. L'un d'entre eux est en état léger d'hypothermie et nécessite une prise en charge médicale. Les deux naufragés sont ramenés au port de Boulogne-sur-Mer où les sapeurs-pompiers et la police aux frontières du Pas-de-Calais les attendaient. 

La Manche, "une des zones les plus fréquentées au monde"

Quelques heures plus tard, le CROSS Gris-Nez est de nouveau alerté pour une embarcation ayant à son bord six exilés. Elle était en difficulté dans le chenal d'accès du port de Calais. Un des naufragés est blessé et une prise en charge par les pompiers est préconisé après avoir concerté le centre de consultation médicale maritime de Toulouse. Vers 14 heures, ces six personnes sont ramenées au port de Dunkerque. 

Un peu après 17 heures, ce sont sept migrants qui ont été ramenés sains et saufs au port de Boulogne-sur-Mer. Ils avaient été repérés à environ onze kilomètres au nord de Wissant. En fin de soirée, le CROSS Gris-Nez est prévenu qu'une quatrième embarcation se trouve en difficulté au nord-ouest de Dunkerque. A son bord, se trouvent seize migrants dont un nourisson, trois enfants et trois femmes. Les pompiers viennent dans un premier temps récupérer quatre des naufragés pour qui une évacuation sous les deux heures est préconisée. Le reste des exilés arrivent finalement au port de Calais à 00h30. 

Le préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord rappelle que la Manche est "une des zones les plus fréquentées au monde, où les conditions météorologiques sont souvent difficiles et donc dangereuses pour la vie humaine."
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants société immigration