"Tremplin pour jeunes cheffes d'orchestre" : les Hauts-de-France à l'honneur

La première édition de cet événement de promotion des femmes dans la profession de chef d'orchestre se déroulait vendredi, en partenariat avec l'Orchestre de Picardie. Une jeune Lilloise a été distinguée par le jury.

L'Orchestre de Picardie, ici dirigé par la Lilloise Lucie Leguay.
L'Orchestre de Picardie, ici dirigé par la Lilloise Lucie Leguay.
"Entre 1% et 3%" seulement des chefs d'orchestre sont des femmes, selon la Philharmonie de Paris, qui organisait vendredi 23 novembre le premier "Tremplin pour jeunes cheffes d'orchestres".

Une occasion pour de jeunes femmes qui s'engagent dans la profession de faire leurs preuves devant un parterre de responsables et directeurs d'orchestres français, afin de les aider à trouver des débouchés.
 

Beaucoup de Picardie...


Parmi 40 candidates du monde entier, 6 avaient été sélectionnées (dont 2 Françaises) pour se produire, entre 15h et 18h, aux côtés des musiciens de l'Orchestre de Picardie. Dans le public : 350 personnes. Des professionnels donc, mais aussi de simples spectateurs, l'objectif de l'événement étant aussi de changer l'image stéréotypée que le grand public peut avoir du chef d'orchestre.
 
Les 6 candidates/lauréates du Tremplin pour jeunes cheffes d'orchestre.
Les 6 candidates/lauréates du Tremplin pour jeunes cheffes d'orchestre.

Les participantes devaient toutes jouer les deux mêmes morceaux, parmi lesquels "Vajrayāna", l'oeuvre d'une jeune compositrice picarde : Camille Pépin. Originaire de la vallée de la Somme, formée au conservatoire d'Amiens, elle est actuellement résidente pour un an à l'Orchestre de Picardie.

"Je suis très émue, confie Camille Pépin, parce que j'ai sensiblement le même âge que les candidates, et la pièce qu'elles ont joué a été créée ici lors d'un concours que j'ai gagné. Je sais donc à quel point c'est important d'avoir ce genre de tremplin dans la vie."
 
Camille Pépin, compositrice
Camille Pépin, compositrice
 

...et Lille à la baguette


Camille Pépin faisait aussi partie du comité artistique de ce tremplin, composé de grands pontes de la profession, dont le directeur général de l'Orchestre de Lille. Après une heure de délibérations, c'est d'ailleurs une jeune Lilloise qui a été distinguée : Lucie Leguay. Vous pouvez découvrir et suivre son travail sur sa chaîne Youtube.
 
Extrait d'une performance de Lucie Leguay

"Depuis toute jeune je veux faire ça, raconte-t-elle. Je suis pianiste à la base. J'avais besoin de partager la musique avec un plus grand nombre, j'ai eu un professeur à Lille qui m'a ouvert les portes de la direction... et je suis devenue amoureuse de la direction." Et être chefFE d'orchestre, c'est particulier ? "Pour moi, il n'y a pas de sexe. C'est pas un homme, c'est pas une femme. Je viens avec le bagage musical que j'ai, mes idées. Le sexe n'a pas d'importance."

=> Reportage TV à découvrir lundi, dans les éditions régionales.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture femmes société