Un deuxième radar leurre dans le Pas-de-Calais

Un nouveau radar est entré en service ce lundi dans l’Audomarois. Il va se déplacer sur route départementale 928 entre Hesdin et Saint-Omer. 

Le 1er radar leurre de France installé Aubigny-en-Artois et Le Parcq en février dernier.
Le 1er radar leurre de France installé Aubigny-en-Artois et Le Parcq en février dernier.
C'est le deuxième radar de ce type dans le Pas-de-Calais. On appelle ça "une zone de contrôle leurre". Sur un tronçon de 45 km entre Saint-Omer et Hesdin sur la D928, un radar va se déplacer au fil des jours pour contrôler la vitesse. Il pourra flasher à n’importe quel endroit de cette route, dans les deux sens.

Concrètement, plusieurs panneaux de signalisation sont répartis dans chaque sens de circulation indiquent désormais aux automobilistes la présence de contrôles réguliers sur cet itinéraire mais il n'y a en fait qu'un seul radar (monté sur roulette et facilement déplaçable 2 à 3 fois par mois). Objectif : "En finir avec le mauvais comportement de certains usagers qui ralentissent à l’approche d’un radar pour mieux ré-accélérer après, sans respecter les limitations de vitesse."

Selon la préfecture du Pas-de-Calais, ce radar leurre a été placé sur cette route pour une raison simple : son caractère accidentogène : "Sur les cinq dernières années, les accidents qui s’y sont produits ont entraîné 24 accidents corporels ayant provoqué 8 morts et 26 blessés graves, sur la RD 928 (tronçon de 45 km)."
Comme le montre la carte ci-dessus, un autre radar-leurre est déjà en fonction depuis février sur la route départementale 939 entre Aubigny-en-Artois et Le Parcq. C'était le premier en France.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité routière société sécurité