Une aide d'urgence versée à 10.000 éleveurs français... Rencontre avec l'un d'entre eux à Belloy-sur-Somme (80)

© F3 Picardie
© F3 Picardie

Le ministre de l'agriculture Stéphane Le Foll a annoncé il y 2 jours, devant l'Assemblée Nationale, le début des versements de l'aide d'urgence aux éleveurs... Sur les 40 000 dossiers, 10.000 d'entre eux recevront des aides avant la fin de l'année.

Par Arrantxa Belderrain

L'élevage français traverse une crise importante...

Loic Beunaiche et Emilie Montcho ont rencontré, tôt ce matin, Olivier Thibaut. Il est éleveur laitier depuis 18 ans ; il est aussi président des producteurs laitiers de la Somme.

Il a 82 vaches laitières et agrandit actuellement son étable pour pouvoir passer à 120 bêtes, soit 500 000 euros d'investissement...

Un investissement indispensable pour ne pas "mourir".


Autant dire que le plan d'urgence pour l'élevage est le bienvenu, même s'il semble inadapté et pas à la hauteur des attentes de cet éleveur.

Olivier Thibaut ne pense pas récupérer plus de 2000 euros :

 "un pansement sur une jambe de bois".


Selon lui, la crise est telle que 50 éleveurs samariens arrêtent cette activité chaque année, un phénomène qui s'accélère. Enfin, d'après lui, cette annonce entre les deux tours  est une manoeuvre électorale qui risque d'être contre productive dans son milieu...

La situation dans la Somme

Selon les chiffres communiqués par la Préfecture, au moment où nous écrivons :

  • 514 dossiers ont été déposés dans le cadre du fonds d’allégement des charges. 95 seulement répondraient aux critères. 
  • 257 dossiers ont été déposés en vue d'une prise en charge des cotisations sociales des travailleurs non salariés
  • 377 dossiers ont été déposés en vue d'une remise gracieuse de la taxe foncière sur les propriétés non bâties

Par ailleurs, les 1 et 2 décembre, l'Etat a procédé à une avance de trésorerie concernant les aides de la PAC 2015 (politique agricole commune) pour 4462 exploitants agricoles du département. 

Sur le même sujet

Les + Lus