VIDEO. "Un ange", un film sur la fin tragique de Franck Vandenbroucke, l'enfant terrible du cyclisme belge

"Un ange", film sur Franck Vandenbroucke, l'enfant terrible du cyclisme belge, est sorti ce mercredi. 
Vincent Rottiers
Vincent Rottiers © Stephan Vanfleteren
C'est l'histoire d'un champion qui s'est brûlé les ailes sous les feux de la gloire. Franck Vandenbroucke est décédé à l'âge de 34 ans. Ce cycliste professionnel originaire de Ploegsteert a tout connu dans sa carrière : victoires flamboyantes (Gand-Wevelgem, Paris-nice, Liège-Bastogne-Liège...), dopage, toxicomanie, déboires conjugaux, tentatives de suicide...  

De quoi inspirer le réalisateur Koen Mortier. Son film, "Un ange", est sorti ce mercredi. C'est un un vrai-faux biopic, adaptation d'un livre du romancier belge Dimitri Verhulst. Il se concentre surtout sur la fin de vie de Franck Vandenbroucke.
"Un ange" : la fin tragique du champion cycliste Franck Vandenbroucke


Le coureur, qui a fait partie notamment d el'équipe nordiste Cofidis, a été retrouvé mort le 12 octobre 2009, dans sa chambre d'hôtel à Saly Portudal au Sénégal, où il passait ses vacances. Officiellement, il est mort d'une double embolie pulmonaire après avoir passé la nuit avec une prostituée. Dans le film, Vandenbroucke ne s'appelle pas VDB mais Thierry Brasfort.
 
UN ANGE Bande Annonce (2019)


"C'est un gros gâchis parce que c'était un coureur hyper-doué avec une classe naturelle vraiment incroyable, constate aujourd'hui son oncle, ancien coureur, Jean-Luc Vandenbroucke. Il y a eu deux Franck vandenbroucke : celui du siècle dernier qui gagnait de nombreuses courses, et celui des années 2000 où il a basculé du paradis à l'enfer...". Le film se concentre évidemment surtout sur le 2ème...

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
belgique international cyclisme sport cinéma culture