• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

VIDEO. Bientôt des bus à hydrogène à Bruay-la-Buissière : ce sera une première en France !

Un bus à hydrogène bientôt mis en service à Bruay-la-Buissière / © France 3
Un bus à hydrogène bientôt mis en service à Bruay-la-Buissière / © France 3

Pour la première fois en France, des bus à hydrogène, non polluants, vont être mis en service. Ce sera dans le bassin minier. 

Par Anaïs Hanquet / Jean-Pascal Crinon

Oubliez le bus classique, place au bus du futur : un bus à hydrogène. Il fonctionne sans aucune goutte d'essence et ne rejette aucune particule de CO2.
Six bus de ce type circuleront bientôt sur les routes du bassin minier des hauts-de-France.

Ce mode de transport 100 % vert est une petite révolution écologique : 12 millions d'euros ont été investis, avec la création d'un site de production d'hydrogène sur place. C'est à Houdain (Pas-de-Calais) que l'eau sera transformée en gaz pour remplacer l'essence. La station pourra produire 136 kilos d'hydrogène par jour, soit juste un peu plus que le nécessaire pour alimenter les bus. Les bus auront une autonomie de 330 km par jour. 


Mise en service cet été


La production doit débuter à la fin du mois. Ces bus à hydrogène seront mis en service cet été sur la ligne qui relie Auchel à Bruay-la-Buissière. Une première en France. Ce mode de transport n'a encore jamais été testé à grande échelle. Pau devrait être la 2ème ville à le mettre en service dans les mois qui viennent.
 
Bruay-la-Buissière sera la première ville en France à mettre en service des bus à hydrogène

"On est partis de rien. c'est un projet innovant, explique Sophie Masure, chef de projet au syndicat Mixte des Transports Artois-Gohelle. Depuis 2015, on travaille sur le projet. Il y a eu deux ans d'étude de faisabilité. On passe maintenant à une expérimentation, une réalité concrète."

Pour l'instant, au vu des investissements et des contraintes techniques, rouler à l'hydrogène n'est pas rentable économiquement : un bus classique coûte environ 300 000 euros, un bus à hydrogène 850 000. Mais la collectivité territoriale assume un choix politique fort.

Les six bus arriveront fin mai pour les premiers tests. 



 

Sur le même sujet

Concert : Tapeworms (Shoegaze)

Les + Lus