• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

VIDÉO. Quand un filmeur amateur filmait ses conquêtes comme des starlettes

© DR
© DR

Mais qui est donc ce filmeur anonyme qui gravait sur sa pellicule les silhouettes d’autant de jolies filles dans les sixties ? 

Par Corine Zongo-Wable et Olivier Sarrazin

Le filmeur de filles (La séquence du filmeur 40/40)

Quand un filmeur amateur filmait ses conquêtes comme des starlettes
Mais qui est donc ce filmeur anonyme qui gravait sur sa pellicule les silhouettes d’autant de jolies filles dans les sixties ?  - Corine Zongo-Wable et Olivier Sarrazin

écrit et réalisé par Corine Zongo-Wable et Olivier Sarrazin


Mais qui est donc ce chanceux filmeur qui grave sur sa pellicule les jolies silhouettes d’autant de jolies filles ? Un fils d’industriel du Nord ? Un héritier des grandes familles du textile ? Un riche producteur en villégiature ?

Ses modèles semblent descendre des pages de “Vogue” ou des marches du festival de Cannes, à l’orée des années soixante-dix.

Mannequins ou starlettes, elles minaudent toutes devant son objectif. Dans la sage campagne Française, ou sur les plages du littoral, elles enflamment le super-huit couleur de poses suggestives et ingénues.
 
 
© DR
© DR


L’une d’entre elles s’est emparée de la caméra et a capturé l’image de ce mystérieux collectionneur : un séducteur un peu gras. Lunettes Ray Ban, chemise blanche, et ce cabriolet décapotable de luxe qui doit lui permettre d’attirer ses proies.

Car une fois la partie de campagne épuisée, c’est dans une chambre d’hôtel que continue le film.

Et dans un noir et blanc naturaliste, que ne renieraient pas les cinéastes de la Nouvelle Vague, notre filmeur de filles réinvente le cinéma de charme amateur…

 

 L'épopée des Trente Glorieuses, au travers de films amateurs

Une série d’histoires originales, drôles, décalées et poétiques, fondées sur des films d’archives familiales inédits, sauvegardés par l'association Archipop (Beauvais). 
Ecrit et réalisé par Olivier Sarrazin et Corine Zongo-Wable
Avec la voix de François Morel

François Morel vous raconte l’histoire de filmeurs amateurs des années 1930 à 1970 qui ont capté les moments forts de leur vie familiale, leurs loisirs ou leur métier, et qui sont aussi des bouts de l’histoire collective de la région.

Une coproduction REAL PRODUCTIONS, ARCHIPOP et PICTANOVO
Avec la participation de FRANCE TELEVISIONS et TV5MONDE
Avec le soutien de la région Hauts-de-France et du CNC

▶ tous les jours sur le site http://hdf.france3.fr, sur Facebook et Youtube
▶ tous les dimanches à la fin du JT 19/20 à 19h25 sur France 3 Hauts-de-France

Si vous aussi êtes en possession de films amateurs, films de famille, films d'entreprise, vous pouvez contacter l'association Archipop au 03 44 22 50 55  ou via contact@archipop.org 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

La recette de l'apéritif dînatoire

Les + Lus