• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

VIDÉOS. Dans le Nord Pas-de-Calais, les fonctionnaires dénoncent “un projet de destruction des services publics”

© Pascal GUYOT / AFP
© Pascal GUYOT / AFP

À Lille comme à Dunkerque ou à Calais, la grève a été suivie.

Par Q.V avec Maxime Lictevout

Près de 1500 fonctionnaires ont défilé cet après-midi à Lille, et de nombreux autres dans le reste de la région ce jeudi 9 mai, répondant à l'appel à la grève national. Une grève organisée contre un projet de loi censé "moderniser" leur statut et sur leque l'Assemblée nationale doit débattre à partir du 13 mai.

"Je manifeste contre le projet de 'modernisatoin de la fonction publique', qui pour moi, pour nous à la FSU est un projet de destruction des services publics" a indiqué l'une des manifestantes.
 
À Lille, les fonctionnaires manifestent contre "un projet de destruction des services publics"

"On a diminué les horaiers d'enseignement, ce qui est sur c'est qu'on diminue le nombre d'enseignants. Dans l'académie de Lille, c'est quand même 287 postes en moins !" dénonce une autre.
 

À Dunkerque, les douaniers étaient très majoritaires dans la grève : eux sont en conflit depuis début mars avec Bercy pour obtenir des moyens et effectifs supplémentaires, un mouvement particulièrement autour du point sensible du tunnel sous la Manche. Le trafic des ferries à Calais a été annulé dans la matinée, en raison d'une grève de la capitainerie levée à midi.
 

Ce jeudi est également parue une étude de l'INSEE consacré au nombre de fonctionnaires dans chaque région. On y apprend que les Hauts-de-France font partie des régions les moins pourvues : moins d'infirmières, de profs, d'agents administratifs, de policiers ou encore d'employés qu'ailleurs, notamment.
 

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus