"La vie d'Adèle" : Abdellatif Kechiche vend sa palme d'or aux enchères

Objectif : financer son prochain film.

Abdelatif Kechiche
Abdelatif Kechiche © MAXPPP
Le réalisateur Abdellatif Kechiche, primé à Cannes en 2013 pour "La Vie d'Adèle", film tourné dans le Nord Pas-de-Calais, a décidé de mettre sa Palme d'Or aux enchères. "Afin de réunir les fonds nécessaires pour terminer la post-production sans plus de délais, la société française de production et de distribution Quat'Sous vend aux enchères des souvenirs en rapport avec le travail de Kechiche",  explique sa société de production  dans un communiqué.

La palme d'or est un objet de Haute Joaillerie constitué, selon son fabricant "de 118 grammes d'or éthique 18 carats certifiés ‘Fairmined'» et elle «repose sur un coussin de cristal de roche en forme de diamant taille émeraude." On ne connaît pas l'estimation de son prix. 
La palme d'or
La palme d'or © Alberto PIZZOLI / AFP

Le prochain film du réalisateur s'appelle "Mektoub, My Love", un film en deux parties librement adapté d'un roman de François Bégaudeau. SOn fiancement semble compliqué depuis de nombreux mois. Notamment parce qu'Abdellatif Kechiche avait au départ signé pour réaliser un film, et non deux.

«J'avais signé avec plusieurs partenaires financiers, France Télévisions, Canal+, Pathé Films. Je m'étais engagé pour un film. À l'arrivée, il y en a deux. Cela sort du cadre normal, ce qui a posé un problème avec les contrats. Surtout à France Télévisions», a-t-il expliqué au quotidien Nice Matin. Le réalisateur aurait été privé de participation à la 70e édition du Festival de Cannes pour ces problèmes. France Télévisions assure de son côté que «rien n'empêchait Abdellatif Kechiche de présenter son film à Cannes».
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cinéma culture
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter