Vigilance orange pluie-inondation dans l’Oise : le Paris-Roubaix hommes s'annonce très difficile

Météo France a placé l'Oise en vigilance orange pluie-inondation jusqu'à dimanche 3 octobre à 16 heures. Le départ de la 118e édition de Paris-Roubaix à 11 heures de Compiègne se fera sous la pluie. La course s'annonce spectaculaire avec des pavés glissants et beaucoup de boue.

L’Enfer du Nord n’a semble-t-il jamais aussi bien porté son nom. Alors que les coureuses de la première édition féminine du Paris-Roubaix ont déjà dû affronter les aléas climatiques ce samedi 2 octobre avec à la clé plusieurs chutes impressionnantes sur les pavés, la course masculine prévue dimanche 3 octobre s’annonce apocalyptique. 

Des conditions médiocres dans les secteurs pavés

"Le départ à 11 heures de Compiègne se fera sous la pluie, c’est une certitude, prévient Patrick Marlière, directeur d’Agate météo France. Il y aura un passage de pluie très marqué avec des conditions très médiocres dans les premiers secteurs pavés rencontrés par les coureurs". De l’aveu même du météorologue, il faudra s’attendre à une course spectaculaire avec des pavés glissants et beaucoup de boue. 

Bien que le Nord ne soit pas classé en vigilance orange ou rouge comme d’autres départements de l’ouest de la France, la pluie tombe beaucoup. Le département va d’ailleurs basculer en vigilance jaune pour pluie et inondation ce samedi 2 octobre à 22 heures, et au moins jusque dimanche 13 heures, prévient Météo France. 

 Un mois de pluies en 24 heures

"Une légère accalmie est prévue aux alentours de 14 heures, mais cela n’empêchera pas un état des chaussées et des routes catastrophique", poursuit-il. Car dans la nuit, entre 30 et 50 mm de cumuls sont attendus, soit près d’un mois de pluies en 24 heures. Seul point positif, l’arrivée des coureurs à Roubaix vers 16h45 qui devrait être ponctuée de quelques pluies éparses, "mais rien à voir avec les pluies du matin"

Invité du journal de France 3 Nord-Pas-de-Calais, Christian Prudhomme, directeur du Paris-Roubaix, s'est montré plutôt enthousiaste : "Avec beaucoup de pluie annoncée cette nuit, beaucoup de pluie encore demain matin, ce qui peut être aura tendance à laver… Peut-être que les pavés seront un peu moins gras que cet après-midi. Ça fait partie du jeu. Les vingt dernières années, il n’a pas plu sur Paris-Roubaix. Pour un retour, ce sera un retour marquant sans doute". 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
paris-roubaix cyclisme sport météo