Affaire Godard : "plus utile d'enquêter" selon le procureur de Saint-Malo

La justice a clos, après 13 ans d'investigations, l'enquête sur la mystérieuse disparition de la famille Godard en 1999. 

Des zones d'ombre subsistent car seuls des ossements du père, Yves, et de la fille, Camille,ont été retrouvés, sans trace du fils ni de la mère. Vendredi, le juge d'instruction a rendu une ordonnance de non-lieu. Mais "il reste beaucoup de zones d'ombre", a regretté samedi le procureur de la République de
Saint-Malo, Alexandre de Bosschère. Dans ses réquisitions, le parquet affirme ainsi "que la seule hypothèse que l'on peut exclure est que la disparition de la famille s'explique par un simple accident de mer". 

##fr3r_https_disabled##



Il a également réagit en exclusivité pourFrance " Basse -Normandie nos reporters Franck Bodereau et Pierre-Guillaume Creignou l'ont joint par téléphone : 

"Devant les parties civiles, on a fait le constat qu'il n'y avait plus d'actes enquêtes utiles sur des éléments sérieux à mener." a t-il affirmé.


Alexandre de Bosschère, procureur de la République de Saint-Malo

##fr3r_https_disabled##

 et la suite de l'Interview du procureur 

##fr3r_https_disabled##

avec AFP

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité