Avant la fermeture du musée Jeanne d’Arc de Rouen : l’histoire secrète des têtes de cire

La vente aux enchères d'un rayonnement mondial a lieu dimanche. La présentation des 236 lots se déroule samedi jusqu'à 18 heures au musée. Parmi les objets mis en vente : des mannequins de cire et des têtes dont l’origine est surprenante

Par Richard Plumet

Du bûcher à la guillotine  

C'est pour doter Rouen d’un atout susceptible d’attirer les touristes, qu'un jeune journaliste (et directeur de l’Office du Tourisme) du nom de Roger Parment a eu l’idée, à la reconstruction de Rouen, d’un musée Jeanne d’Arc.
Ouvert en 1953 ce musée de cire raconte la vie de celle qui fut brûlée vive sur la place du Vieux Marché, à l’aide de nombreux documents et maquettes et de scènes "réalistes" mettant en situation des mannequins de cire.
Moins d’un mois avant la dispersion de cette collection,  Alain Préaux (propriétaire du musée) révèle que certaines têtes de des personnages entourant Jeanne d’Arc sont des moulages de criminels condamnés à mort et guillotinés...
les têtes du musée jeanne d'arc_03/10/2012
AVERTISSEMENT : le contenu de cette vidéo peut heurter la sensibilité de certaines personnes
VIDEO : Alain Préaux raconte l'histoire secrète des têtes de cire du musée Jeanne d'Arc


Fermeture définitive du musée le 26 octobre

Il reste moins d'un mois pour visiter une dernière fois ce musée au charme suranné où se croisent enfants des écoles et touristes japonais. Cette institution rouennaise fermera ses portes le vendredi  26 octobre à midi.
DMCloud:5603
Fermeture du musée jeanne d'arc à la fin du mois -03/10/2012
Résigné et triste, son propriétaire avait pourtant espéré que les collectivités locales rachètent son fond de commerce idéalement situé, à quelques mètres de l’emplacement du supplice de Jeanne d’Arc. 
Mais la CREA (la  communauté d’agglomération de Rouen) en a décidé autrement en lançant le projet d’un Historial Jeanne d’Arc qui sera situé dans les locaux de l’archevêché, au pied de la cathédrale et dont l’ouverture est prévue en 2014.
Les touristes de passage  à Rouen devront donc patienter deux ans avant de pouvoir visiter un musée racontant l’histoire de l’héroïne. Pourtant d’autres lieux de Rouen évoquent Jeanne, comme le raconte Jacques Tanguy, guide conférencier dans la vidéo ci-dessous : 
Patrimoine : Jacques Tanguy raconte Rouen et le souvenir de Jeanne d'Arc
"Jacques Tanguy raconte " : réalisation : Richard Plumet - moyens techniques : France 3 Haute-Normandie - montage : François Artu / Biplan Rouen _ mixage : Quasar Rouen

Des têtes dans les musées de Rouen ?
Sans parler de spécialité locale, il est tout de même étonnant de constater que les collections de musées rouennais contiennent plusieurs têtes :

Musée Flaubert et d’histoire  de la médecine de Rouen : 
(où l’histoire de la phrénologie est présentée) 

  • Les têtes momifiées de deux révolutionnaires  pendus en 1789 (Bordier et Jourdain) 
  • 26 moulages en plâtre de têtes de suppliciés de la  moitié du 19ème siècle, condamnés à mort comme criminels et guillotinés en Seine-Inférieure.

Muséum d’histoire naturelle de Rouen :

  • Têtes maories, têtes momifiées tatouées originaires de Nouvelle-Zélande et restituées en 2011.

Sur le même sujet

Chevron, la sécurité dans une usine Seveso de la zone industrielle du Havre

Les + Lus