• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Yport : détection d’une pollution dans le captage de l’eau qui alimente Octeville-sur Mer et la ville haute du Havre

La Nitrosomorpholine découverte à Bolbec pollue en faible quantité la nappe phréatique  d’Yport

Par Richard Plumet

Pas de danger pour la population

C’est en juillet dernier qu’une contamination de l’eau potable touchait le secteur de Bolbec et ses 22 000 habitants.  En cause une pollution d’origine industrielle provenant de l’usine pharmaceutique Oril (groupe Servier).
C’est la même molécule , mais en très faible quantité, qui a été retrouvée dans le captage d’eau d’Yport :  la  « N Nitrosomorpholine » considérée comme potentiellement cancérigène  à très long terme.

Ce n’est pas la même configuration qu’à Bolbec. Ce sont les experts qui l’affirment et ils se veulent rassurants en précisant que pour l’instant il n’y a pas de danger pour la population. Mais reste à savoir comment le polluant qui a contaminé l’eau de Bolbec s’est déplacé dans le sous-sol pour  se retrouver plusieurs dizaines de kilomètres au nord ?
pollution _eau_yport_19/10/2012
VIDEO : le reportage France Le Havre-Baie de Seine de Bénédicte Drouet et  Anne-Laure Mérignac  avec les interviews de :
  • Jérôme Le Bouard, chef du pôle santé à l’Agence Régionale de Santé
  • Virginie Ladhui, chef du service exploitation cycle de l’eau à la CODAH

Sur le même sujet

le résistant communiste Roland Leroy

Les + Lus