Argentan : quand les feuilles mortes empêchent les trains de circuler

Chaque année à l'automne c'est la même chose. La circulation des trains est pertubée, particulièrement entre  Granville et Dreux.

Les feuilles mortes tombent sur les rails, se décomposent et forment alors un dépôt graisseux qui fait patiner le matériel. La circulation des trains en devient périlleuse, particulièrement au démarrage et au freinage. La ligne Paris-Granville souffre de ce phénomène qui engendre de nombreux retards.

La SNCF préfère remplacer les TER par des autocars, dans les deux sens, notamment entre Granville et Dreux. 

Pendant ce temps-là, les talus sont nettoyés et une draisine passe sur les rails pour les nettoyer. Le retour à la normale n'est pas prévu avant le 26 novembre.