Développement durable: 3 questions à Nathalie Stenek, créatrice de vêtements vintage sur Internet

Nathalie Stenek créé des robes pour fillettes uniquement à partir de tissus recyclés. Elle participe les 23 et 24 novembre à une exposition* dans le cadre de la semaine européenne de réduction des déchets organisée par la CREA.


Nathalie Stenek est la maman du site Internet la Louisette, qui propose des robes pour petites filles de 2 à 8/10 ans. Le site est en ligne depuis avril dernier.

Le recyclage, c'est un credo pour vous Nathalie Stenek ?


Ma famille m’a inculqué l’anti gaspillage. Chez nous on a toujours recyclé,  récupéré,  j’ai toujours entendu « on ne jette rien ». On répare, on transforme et si on a besoin, là seulement on achète. Je suis une adepte de la friperie, on me donne ou j’achète à bas prix des vêtements d’occasion et j’en fais du rétro, du vintage.
J’ai fabriqué « La première robe de ma collection» pour ma nièce. J’ai utilisé deux jambes d’un Jean usagé qui étaient encore en très bon état, quelques autres morceaux de tissus et tout de suite j’ai entendu des OH et des AH !
Les mamans étaient toutes fans
En six mois j’en ai fabriqué 90 autres, du 2 au 8/10ans, avec de la laine détricotée, de la mercerie  sauvée de justesse sur des foires à tout et des tissus achetés aux associations solidaires. En avril 2012 « la Louisette.com » venait au monde, et là, devenir styliste n’était plus un rêve.

Pourquoi avoir choisi Internet pour vendre vos collections ?


Parce que je n’ai pas les moyens financiers d'ouvrir une boutique. Les charges d’un magasin sont beaucoup trop lourdes !
Pour lancer un site Internet il faut quelques centaines d’euros pour le logiciel, ensuite c’est moi qui l’enrichi avec mes photos, mes commentaires et hop c’est parti ! L’autre avantage d’Internet est que mes robes peuvent être vues et vendues dans le monde entier, c’est ambitieux mais c’est la belle réalité.
Après si j’en suis là aujourd’hui c’est aussi grâce au bouche à oreille. Les mamans sont les meilleures publicitaires au monde. Je m’éclate en créant les robes de leurs jolies petites et elles font ma promo à la sortie de l’école, au travail ou autour d’une tasse de thé.

Et maintenant, quels sont vos projets ?


Depuis peu je fabrique aussi des robes pour les grandes, les mamans me passent commandes, je leurs fais des modèles uniques. Je viens également de me lancer dans les accessoires en laine de récupération. J’imagine des cols, que je fais au crochet ou au tricot. Parce qu’un col est le petit truc en plus, qui change complètement un look.

*L'exposition de robes pour enfants est à voir au centre commercial de la Tourville-la-Rivière de 10 heures à 18 heures les 23 et 24 novembre. Un défilé de robes y est également organisé ce samedi 24 novembre à 17 heures.
Nathalie Stenek, invitée de Enquêtes de région ce vendredi
Ce vendredi 23 novembre le thème de l'émission est "Consommer tout". Emilie Leconte et Grégory Thélu vont s'intéresser au retour au faire soi-même. C'est dans ce cadre que Nathalie Stenek sera interrogée. Ils se poseront aussi la question de jusqu'où consommer.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité