• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Le parc EANA de Gruchet-le-Valasse (Seine-Maritime) à l’arrêt quatre ans après son ouverture et un lourd déficit

Avec un déficit récurrent ce parc à thème n’a pas trouvé son public et fait peser un risque financier à la communauté de communes

Par Richard Plumet

Un projet trop ambitieux ?

Créé autour des bâtiments d’une ancienne abbaye, ce parc conçu sur le thème du développement durable était censé attirer la foule des visiteurs à Gruchet-le-Valasse.
Hélas EANA n’a jamais trouvé son public et a coûté  30 millions d’euros aux contribuables. Ce qui  a inquièté la chambre régionale des comptes de Haute-Normandie. Conséquence : la communauté de communes a voté mardi dernier ( 27 novembre)  l’arrêt de l’exploitation de la régie de ce parc de loisirs.Désormais le parc est confié à l'office de tourisme. Mais pour quel avenir ? 

VIDEO : le reportage France 3 Haute-Normandie de Raphaël Deh et Patrice Cornily avec les interviews de
  • Patrick Dupuis, maire de la Trinité-du-Mont (Seine-Maritime)
  • Gilles Carpentier, directeur du pôle tourisme de la communauté de communes Caux-vallée de Seine
29/11/2012_ l'avenir du parc EANA




Les faits

Mercredi dernier (28 novembre) France 3 Haute-Normandie diffusait un premier reportage après l'annonce de la décision de la communauté de communes: 

29/11/2012_eana en question

VIDEO : le reportage France 3 Le Havre-Baie de Seine d’Isabelle Ganne et Hervé Guiraudou avec les interviews de :

  • Gilles Carpentier, directeur du pôle tourisme  de la Communauté de communes Caux-Vallée de Seine 
  • Nathalie Demunck, directrice de l'office de tourisme de la Communauté de communes Caux-Vallée de Seine

Sur le même sujet

Manifestation des agents EDF devant la centrale thermique du Havre

Les + Lus