• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Les pulls Saint-James repris par des cadres de l'entreprise

L'entreprise Saint-James emploie 300 personnes sur son site de production / © AFP
L'entreprise Saint-James emploie 300 personnes sur son site de production / © AFP

L'entreprise, basée dans le Sud-manche, avait déjà fait l'objet d'une reprise par ses salariés en 1990

Par Avec AFP

C'est une entreprise plus que centenaire qui s'apprête à vivre une nouvelle étape de son existence. Fondée en 1889, l'entreprise de confection Saint-James, connue notamment pour ses pulls et ses marinières, un marché sur lequel elle est en concurrence direct avec Armor Lux, vient d'être reprise par un groupe de cadres dirigeants. Ces derniers ont été rejoints dans cette aventure par Luc Lesénécal, ancien directeur général adjoint de la coopérative laitière d'Isigny-Sainte-Mère. Celui-ci prendra la présidence du directoire en janvier prochain.

L'entreprise a été transmise via un mécanisme d'endettement, le LBO (Leveraged Buy Out), qui consiste à créer une holding qui va s'endetter pour acheter une entreprise. La holding rembourse sa dette grâce aux dividendes que lui verse l'entreprise.

Ce n'est pas la première fois que l'entreprise Saint-James fait l'objet d'une reprise par ses salariés. En 1990, la famille Bonte, propriétaire depuis 1950, avait cédé la majorité de ses parts à deux cadres dirigeants. Dans un communiqué, l'entreprise Saint-James rappelle qu'après sa reprise en 1990, elle avait connu "un fort développement".

300 personnes travaillent sur le site de production basé à Saint-James, dans le Sud-Manche. L'entreprise réalise un chiffre d'affaire de 40 millions d'euros, dont 30% réalisés à l'exportation.

Sur le même sujet

Qui connaît les mesures de restriction d'eau ?

Les + Lus