Cherbourg : 2000 tonnes de poissons pêchés illégalement

Publié le Mis à jour le

Selon l'administration française, il s'agit de "la plus grave affaire de pêche illégale jamais traitée sur le territoire métropolitain".

Le Maartje Theadora a été contrôlé le mardi 11 décembre dans les eaux françaises, au large du cap d'Antifer. Le Thémis, le patrouilleur des affaires maritimes, dépêche à bord des contrôleurs. Ils relèvent assez d'infractions pour que cet énorme navire-usine de 140 mètres soit invité à gagner le port de Cherbourg.

Depuis, le chalutier géant est amarré au quai de Normandie. Ce jeudi, l'administration a justifié cette décision : 4000 tonnes de poissons sont stockés dans les cales; la moitié de ces maquereaux et autres chinchars auraient été pêchés illégalement, avec des filets non-conformes. La valeur de cette marchandise est estimée à "plusieurs millions d'euros".

Le point sur cette affaire, par Sylvain Rouil et Florine Ebbah :

Les intervenants :

- Ronan Le Saout, direction départementale des Territoires et de la Mer
- Eric Bouillard, procureur de la république de Cherbourg
- François Chartier, Greenpeace France