Cet article date de plus de 7 ans

La baisse de fréquentation du Mont Saint-Michel confirmée en 2012

Tous les monuments nationaux enregistrent une légère hausse de leur fréquentation sauf la Merveille.

© France 3 Basse-Normandie
Avec une baisse de fréquentation de 5%, l'Abbaye du Mont Saint-Michel enregistre une nette baisse du nombre de visiteurs en 2012 par rapport à 2011. Du jamais vu !

Les autres monuments nationaux, 96 en tout gérés par le Centre des monuments nationaux, ont enregistré une fréquentation en très légère progression, +0,4%. 

Ces 96 monuments français ont reçu 9,16 millions de visiteurs en 2012 contre 9,12 millions en 2011.

Sur les vingt monuments dont la fréquentation a progressé en 2012, onze se trouvent à Paris et en Ile-de-France. La fréquentation de l'Arc de Triomphe a bondi de plus de 14% en un an. "Plus de 1,7 million de visiteurs sont montés au sommet du monument, un record" selon Philippe Belaval, président du CMN.

La progression de 5,4% de la fréquentation des monuments situés à Paris et en Ile-de-France a compensé le recul de certains sites en région.

L'Abbaye du Mont Saint-Michel a vu sa fréquentation reculer de 5%.

"C'est certainement lié à tous les débats autour de l'accès au site du Mont Saint-Michel", a relevé Philippe Belaval. 

Depuis avril, les touristes doivent laisser leur véhicule sur un parking situé loin du rocher. Ils peuvent ensuite prendre des navettes mais elles n'effectuent qu'une partie du trajet. Des négociations sont en cours pour améliorer la desserte. 

Des chiffres qui ne font que confirmer les craintes des commerçants du Mont.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine