Cet article date de plus de 8 ans

Petroplus : l'espoir d'une loi

Le gouvernement vient de donner son feu vert à la proposition de loi socialiste dite "Florange" sur les sites rentables promis à la fermeture. C'était une promesse de campagne de François Hollande.
© Stéphane L'Hôte - France 3 Haute-Normandie
Fin septembre, le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, avait affirmé que cette loi qui obligerait un industriel à céder une usine rentable promise à la fermeture serait votée rapidement, évoquant une échéance de trois mois.

Le candidat François Hollande avait lancé l'idée à la faveur des cas emblématiques du site sidérurgique d'ArcelorMittal à Florange (Moselle) et de la raffinerie de Petroplus en Seine-Maritime.

Guillaume Bachelay, député de Seine-Maritime et numéro 2 du PS a été chargé d'intégrer cette idée à l'accord sur l'emploi prévu au printemps, en lien avec les groupes parlementaires.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
raffinerie petroplus