• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Prix d'Amérique : Royal Dream a retrouvé son pré dans l'Orne

Royal Dream à Aunou-sur-Orne, 28 janvier 2013 / © F3 BNie
Royal Dream à Aunou-sur-Orne, 28 janvier 2013 / © F3 BNie

Royal Dream, le cheval de l'Orne qui a remporté le Grand Prix d'Amérique 2013 est rentré au calme chez lui, à Aunou-sur-Orne, dans l'écurie de Jean-Philippe Dubois. 

Par Laurent Quembre

Retour au vert pour ce cheval de 8 ans qui s'est payé le luxe dimanche à Vincennes de battre l'archi-favori du Grand Prix d'Amérique. 
Royal Dream, l'autre cheval de l'Orne, a déposé Ready Cash dans la ligne droite

Le voici dans son pré, avec sa couverture, et loin de l'effervescence qui régnait autour de lui à l'hippodrome de Paris-Vincennes. 
Un cheval 100% bas-normand, qui a tourné en 1 minute 12 secondes du kilomètre sur la piste de Vincennes (2700 mètres). 

La famille Dubois, célèbre dans le monde des courses a désormais à son palmarès quatre Grands Prix d'Amérique. 
Ceux du père, Jean-Pierre Dubois (2 Grand Prix), et un pour chaque fils, Jean-Etienne et Jean-Philippe. 

Voir le reportage de JPierre Bonnefon et DMigneau
Royal Dream à Aunou-sur-Orne, 28 janvier 2013

La modestie du vainqueur

Modeste, le driver de Royal Dream, au lendemain de sa magnifique victoire dans le Grand Prix d'Amérique à Vincennes. 
"Honnêtement, gagner, j'y pensais pas ... Je suis privilégié, il y a beaucoup de professionnels qui méritent plus que moi ", a expliqué ce lundi midi Jean-Philippe Dubois dans le JT de France 3 Basse-Normandie (voir la vidéo ci-dessous). 

L'homme rend hommage aux qualités de Royal Dream, son cheval de 8 ans : le courage, la vitesse, "c'est un sprinteur". 
Voir l'ITW de Jean-Philippe Dubois, réalisée par Aurélie Misery
Jean-Philippe Dubois, entraîneur et driver de Royal Dream (28 janvier 2013)






Sur le même sujet

Mort de Mamoudou Barry : les faits

Les + Lus