Cet article date de plus de 8 ans

Au Havre, l'ancien chef d'action directe est un invité bien encombrant.

Dans la cité océane, sa venue suscite la polémique. Le Volcan, scène nationale, avait prévu d'inviter Jean-Marc Rouillan ce mardi soir pour un débat mais les autorités ont mis leur véto.  
Le sous préfet du Havre a dit non et le maire Edouard Philippe aussi.
Jean-Marc Rouillan est donc officiellement un personnage indésirable dans la cité océane.
Le Volcan, scène nationale, l'avait invité ce mardi soir pour débattre sur le terrorisme après la pièce "j'avais un beau ballon rouge" jouée par les Boringer père et fille, mais les autorités ont refusé leur accord.  

L'ancien leader d'Action directe, sera finalement reçu pour un débat sur les années de plomb à la maison des syndicats.
Libéré sous conditionnelle depuis un an, il reste pour beaucoup le terroriste qui a assassiné Georges Besse, l'ancien PDG de Renault.  


 
durée de la vidéo: 02 min 14
polemique autour de jean marc rouilland

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
polémique baie de seine