Rythmes scolaires: George-Pau Langevin en mission pédagogie auprès des élus haut-normands

George-Pau Langevin est en déplacement en Haute-Normandie pour faire de la pédagogie sur les rythmes scolaires. / © ERIC FEFERBERG / AFP
George-Pau Langevin est en déplacement en Haute-Normandie pour faire de la pédagogie sur les rythmes scolaires. / © ERIC FEFERBERG / AFP

La ministre déléguée chargée de la réussite éducative est à Grand-Quevilly puis à Evreux ce jeudi 7 mars. Son rôle: communiquer sur la réforme menée par Vincent Peillon.

Par Carole Belingard

La réforme des rythmes scolaires, que le ministre de l'Education Nationale Vincent Peillon, souhaite voir entrer en vigueur dans un maximum d'établissements dès la rentrée 2013, agace toujours autant. La communauté éducative et une partie des élus dénoncent un manque de concertation et réclament davantage de financement pour la mettre en application.

Pour mieux faire passer la pilule il faut donc communiquer. C'est toute la mission de George-Pau Langevin, ministre déléguée. C'est pourquoi elle rencontre les élus ce jeudi matin à Grand-Quevilly et cet après-midi à Evreux.

George-Paul Langevin était l'invitée de France Bleu Haute-Normandie ce jeudi 7 mars. Si elle vante tous les mérites de cette réforme pour "le bien-être des enfants", elle précise aussi qu'il n'y aura pas de moyens supplémentaires donnés aux collectivités pour la mise en oeuvre de la réforme.



A Rouen, le maire  Yvon Robert a décidé d'appliquer la semaine de 4 jours et demi dès la rentrée 2013. Une décision qui est loin de faire l'unanimité parmi la majorité notamment chez les Verts et le groupe communiste.

Les parents d'élèves recevront dans le courant du mois de mars des formulaires pour choisir la demi-journée, le mercredi ou le samedi. Par ailleurs, trois réunions sur les rythmes scolaires sont prévues. La première aura lieu ce lundi 18 mars à la MJC rive Gauche.

Sur le même sujet

Les + Lus