Cet article date de plus de 8 ans

Pétroplus : deux offres de reprise sur quatre jugées recevables

Les administrateurs judiciaires retiennent  l'offre de NetOil et de Murzuq Oil. 
© France 3 Haute-Normandie/ Jérôme Bègue

Les dossiers de reprise de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne  portés par le panaméen NetOil et le Libyen Murzuq Oil ont été jugés recevables et seront examinés par le tribunal de commerce de Rouen lors d'une prochaine audience qui n'a pas encore été fixée. La décision a été donnée en début d'après-midi ce mardi 2 avril devant le comité d'entreprise de la raffinerie.

L'intersyndicale CGT-CFDT-CFE-CGC s'est aussitôt félicitée de cette décision qu'elle réclamait. "C'est une très bonne nouvelle", a déclaré à l'issue de la réunion du comité d'entreprise à la raffinerie, Jean-Luc Brouté, secrétaire général du syndicat CGT.

Le résumé de la journée avec Béatrice Rabelle et Jérôme Bègue
Avec les Interviews de 

© France 3 Haute-Normandie / Jérôme Bègue

Une annonce attendue dans une atmosphère pesante

Ce midi, à Petit-Couronne, en direct sur l’antenne de France 3 Haute-Normandie, Yvon Scornet a évoqué l’ambiance  qui règnait dans la raffinerie dans l'attente de l'annonce d'un repreneur éventuel :  "la tension est palpable, moi j’en ai mal au ventre…" 
Il a ensuite rappelé les quatre offres de reprise déposées vendredi  dernier.
Quant au moral des salariés de Pétroplus, il a confié qu’il y avait de la  tension sur le site puisque  "nous travaillons sur un projet de reprise, et que dans le même temps on nous parle d’un plan de licenciements : vous imaginez l’ambiance…"

VIDEO : Yvon Scornet en direct dans le journal télévisé 12|13 de France 3 Haute-Normandie du 2 avril 2013 présenté par Julie Howlett


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
raffinerie petroplus