Cet article date de plus de 8 ans

Victime de la fermeture de Pétroplus ? près de Rouen, une entreprise de transport licencie

Spécialisée dans le transport de produits pétroliers, l’entreprise Lohéac annonce un plan social
© France 3 Haute-Normandie

Un plan social prémédité ?

C’est par courrier que la direction de l’entreprise familiale créée en 1932 a annoncé la suppression de 78 emplois sur les 320 salariés que compte Lohéac. 
Avec des sites à Epone, Vernon, Caen, Beuzeville et Le Havre cette société de transport a son siège à Grand-Couronne, à quelques kilomètres de la raffinerie Pétroplus.
Selon la direction ce plan social est motivé par une baisse de rendement de l’entreprise, notamment après l’arrêt de la raffinerie voisine. Un argument que conteste le syndicat CFDT qui dénonce les méthodes de gestion du dirigeant de Lohéac et son  "manque de combativité" .

VIDEO : le reportage France 3 Haute-Normandie de Raphaël Deh et Sylvie Françoise avec les interviews de :

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social raffinerie petroplus