Cet article date de plus de 8 ans

Camouflage : un bunker du Mur de l'Atlantique restauré

Le Conseil Général de la Manche souhaite redonner son aspect d'origine à une batterie de défense allemande datant de la Seconde Guerre Mondiale. Les travaux ont commencé à Azeville.
Camouflage : les bunkers d'Azeville (Manche) retrouvent petit à petit l'aspect qui était le leur durant la Seconde Guerre Mondiale.
Camouflage : les bunkers d'Azeville (Manche) retrouvent petit à petit l'aspect qui était le leur durant la Seconde Guerre Mondiale. © France 3 Basse-Normandie
Restaurer et mettre en valeur le patrimoine de l'occupant. La démarche est plutôt rare. Elle est pourtant essentielle selon les historiens pour que le grand public puisse mieux comprendre comment les nazis espéraient contenir les forces Alliées loin des côtes de Normandie. Si la restauration voulue par le Conseil Général de la Manche va à son terme, la batterie d'Azeville permettra aux visiteurs de prendre conscience des techniques de camouflage des Allemands.

Les bunkers d'Azeville étaient entièrement dissimulés. La plus grande partie de cette batterie, l'une des plus importantes du mur de l'Atlantique, était enterrée. Le reste était camouflé avec des peintures en trompe l'oeil qui rappelaient l'architecture du village.

durée de la vidéo: 01 min 40
Rénovation d'une batterie allemande


Jusqu'au débarquement, le site a ainsi échappé aux bombardements. Mais ce camouflage à base de fresques étonnantes ne résista pas à l'avancée de l'armée Américaine : la batterie d'Azeville fut prise par les Alliés trois jours seulement après le Débarquement.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine débarquement dday