Cet article date de plus de 8 ans

Amari Famili: des bretons épris de musique tzigane

Les neuf musiciens ont proposé ce jeudi aux spectateurs de la salle Marcel Hélie un voyage musicale en Europe de l'est.
Voix polyphoniques, violons, accordéon, on aurait pu se croire ce jeudi transporté dans un film d'Emir Kusturica. Les neuf musiciens du groupe Amari Famili ne sont pourtant pas tziganes mais bretons. Leur ancienne formation s'appelait le Hot Club du Kreiz Breizh, un nom plus en phase avec leurs origines mais pas avec leur passion. "Cette musique a vraiment une âme. Nous chantons la musique tzigane, nous jouons la musique tzigane, à notre manière mais aucun de nous n'est tzigane, donc ça c'est déjà un métissage, pour ouvrir les barrières. Et comme on est pas tzigane, on apporte d'autres choses dans cette musique comme la guitare électrique, par exemple", explique Martin Sire, chanteur et accordéoniste.



Le public de Coutances semble avoir apprécié le voyage proposé par ces tziganes bretons. Chaque morceau recueille une large salve d'applaudissements. "On ne joue pas que dans des festivals de jazz, on joue un peu partout et le public de jazz est vraiment très agréable car il est très à l'écoute, très réactif, du coup c'est toujours un plaisir."

Amari Famili en concert: extraits



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jazz sous les pommiers musique