• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Violette Jacquet Silbertstein, rescapée d'Auschwitz à Rouen

Violette Jacquet Silberstein entourée par les musiciens à Rouen le 8 mai / © Bérengère Dunglas
Violette Jacquet Silberstein entourée par les musiciens à Rouen le 8 mai / © Bérengère Dunglas

Violette fut membre de l'orchestre des femmes d'Auschwitz. Elle avait 18 ans. Elle a tenu à assister hier soir à un concert composé d'oeuvres de musiciens déportés

Par Sylvie Callier



C'est une manière particulière de marquer le 8 mai. Le festival du printemps de Rouen  a proposé un concert rare. Les "musiques dégénérées", terme employé par les nazis pour décrire l'art non aryen. C'est le compositeur Helios Azoulay qui a composé ce spectacle.

La répétition du spectacle mercredi 8 mai 

repetition concert musiques Auschwitz


Violette Jacquet Silberstein,  88 ans, a souhaité venir entendre ces musiques nées dans la souffrance des camps de concentration. Sa connaissance du violon lui a permis de survivre à Auschwitz.

Elle fut intégrée à l'orchestre qui devait accompagner les appels et déplacements sinistres des déportés. Violette avait passé une partie de son enfance au Havre où son père était tailleur. Ses deux parents ont disparu à Auschwitz. Elle a raconté cette tragédie dans un livre "les sanglots longs des violons"

Lien : video "le jour où je suis arrivée à Auschwitz" par Violette Jacquet Silberstein


Sur le même sujet

l'album Eternal Youth

Les + Lus