Éoliennes à La-Haye-Du-Puits : le Conseil d'État dit non

Les 14 éoliennes prévues sur le territoire des communes de La-Haye-du-Putis, Saint-Symphorien-de-Valois et de Montgardon (Manche) ne verront pas le jour. Dans une décision du 1er août 2013, le Conseil d'État a définitivement enterré le projet.

Parc d'éoliennes entre Poitiers et Angoulême.
Parc d'éoliennes entre Poitiers et Angoulême. © Éric Piermont / AFP
Pas d'éoliennes sur ces trois communes manchoises, le Conseil d'État a rejeté le pourvoi du constructeur Aérodis le 1er août. Cette décision vient clore le contentieux vieux de quatre ans qui oppose Aérodis et les habitants et maires des trois communes concernées par ce projet de parc de 14 éoliennes.

Le tribunal administratif de Caen avait en 2010 annulé les permis de construire ainsi que la validité de la Zone de Développement Éolien de Montgardon/Saint-Symphorien-le-Valois. Aérodis avait fait appel de la décision devant la Cour d'appel de Nantes, celle-ci a donné raison au tribunal administratif de Caen en confirmant le jugement en mars 2013. Le constructeur d'éoliennes avait alors demandé un pourvoi, que le Conseil d'État vient de lui refuser.

Pour Thierry Harel, président de l’association « Entre Monts et Marais » et à la tête de l'opposition de ce projet, c'est une victoire: "la très grande majorité de la population avait montré son opposition au projet, en signant nos pétitions, et en participant à la manifestation. [...] Ainsi nos bourgs, notre belle campagne et ses bocages, nos oreilles et nos yeux seront épargnés !"
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice éolien énergies renouvelables