Granville : chantier à risque en haute-ville ?

en Haute-ville, la falaise friable semble trop fragile pour les riverains mais la mairie assure qu'elle est surveillée. / © france3 basse normandie
en Haute-ville, la falaise friable semble trop fragile pour les riverains mais la mairie assure qu'elle est surveillée. / © france3 basse normandie

Des riverains tirent la sonnette d'alarme avant que ne commence la construction d'un immeuble de trois étages, rue du Nord à Granville. il ne faudrait pas que la falaise s'éboule une nouvelle fois.

Par Alexandra Huctin

Ils redoutent l'éboulement de leur falaise. Des riverains de la rue du Nord, en haute-ville, quartier de Granville (50)  demandent l'annulation d'un permis de construire, accordé  en Mars 2010, pour un immeuble de 3 étages. Les travaux vont commencer et les vibrations pourraient provoquer de graves dégâts. Dans ce quartier, des maisons se sont déjà effondrées au cours des dernières décennies.



Des riverains redoutent que la roche s'effrite à nouveau à cause du chantier qui va démarrer en haute-ville / © france3bassenormandie
Des riverains redoutent que la roche s'effrite à nouveau à cause du chantier qui va démarrer en haute-ville / © france3bassenormandie

Cette partie de Granville a pourtant  été classée en " zone rouge" sur l'échelle des "risques naturels"... Mais ce classement est intervenu peu de temps après l'obtention de ce permis de construire, en Mars 2010. 
Interrogée, la Mairie de Granville se veut rassurante et assure que l'ensemble des dispositions ont été prises pour surveiller cette falaise. Un suivi régulier de la roche est régulièrement opéré.


Mais le quartier a déjà connu, au cours des dernières décennies d'importants éboulements provoquant l'effondrement des maisons.
Et aujourd'hui la circulation des camions est par exemple interdite dans ce secteur.
Comment la roche va t-elle résister aux pressions du chantier ? C'est la question que les riverains soulèvent en demandant l'annulation du permis de construire.

"du schiste friable"


La roche dans cette partie de la Manche n'est plus en granit. "Il s'agit d'un schiste friable fragilisé en surface par la pluie et en dessous par la mer", assurent les riverains étonnés. Eux, se souviennent des dégâts provoqués sur trois maisons, à une certaine époque.


Le reportage de Jérôme Ragueneau et Stéphanie Vinot

DMCloud:99979
La falaise fragilisée par le chantier
Inquiétude des riverains autour de la construction d'un immeuble à Granville

 

Sur le même sujet

Plan de sortie Glyphosate

Les + Lus