Cet article date de plus de 8 ans

Feuilleton: le port de Carentan

Cette semaine, le feuilleton vous emmène à la découverte du port de plaisance de Carentan, dans la Manche. Un port à la campagne, paisible, enclavé dans les terres au bout de 7 km de canal.
Le port de plaisance de Carentan
Le port de plaisance de Carentan
A l'origine, le Port de Carentan était un port de commerce (du 19ème siècle jusqu'en 1944). Il est maintenant un port d'attache pour les plaisanciers et affiche régulièrement complet (300 places disponibles). Le port de Carentan est atypique. Il est situé en pleine campagne, au milieu des champs, surplombe une 2x2 voies (la RN 13) et est desservi par un canal de 7 km. 


Agrandir le plan

Une série de quatre reportages de Erwan de Miniac, Patrick Mertz, Jonathan Ruelle et Bastien Odolant
 

Épisode 1/4 : Carentan, un port pour les marins au long cours


Au port de Carentan, les habitués débutent la journée autour d'un petit café à la Capitainerie. En cette fin d'été, les estivants se font plus rare et cèdent leur place aux résidents, comme "Le Jonathan" ou "Le Jaoul" de retour "à la maison" après avoir navigué trois mois au large de l'Ecosse.
 

Joachim Lepelletier, entrepreneur de Carentan à l'origine de l'épopée du lait concentré Gloria
Joachim Lepelletier, entrepreneur de Carentan à l'origine de l'épopée du lait concentré Gloria © France 3 Basse-Normandie

Intervenants :
Dominique Charlot, adjoint technique
Regis Lesage, skipper de "Jaoul"


Episode 2/4 : L’histoire du canal, du port et du pont 


Dans les années 1805, Napoléon a lancé une grande campagne d'assèchement des marais. C'est à cette époque que les riverains de Carentan, en mal de terrains, ont gagné de la surface sur la mer. L'idée de créer un bassin à flot est venue plus tard, dans les années 1820/1830, lorsque le canal a été creusé.
 

durée de la vidéo: 03 min 01
Feuilleton 4/4 : les projets du port de Carentan

Ainsi, les routes et la ligne de chemin de fer aidant, le commerce s’est développé dans la région. Un essor dû essentiellement à un entrepreneur local : Joachim Lepelletier, connu pour son investissement dans les produits dérivés du lait, comme le lait concentré Gloria et dans une briquetterie.
Aujourd’hui, c’est le port de plaisance et le pont-canal qui créent l’activité du port, essentiellement touristique.

 


Intervenante
Aurore Benon, auteure de "Histoire du port de Carentan à l'époque contemporaine" publié par la Société d'Archéologie et d'Histoire du département de la Manche

 

Episode 3/4 : La barge et le drakkar


Le port de Carentan accueille deux bateaux hors du commun :
Une barge d’assaut américaine, vestige de la seconde guerre mondiale et la réplique d’un drakkar : le Dreknor. Le Dreknor est un langskips, un long navire, copie du bateau de Gokstad, le plus grand navire de guerre retrouvé en Norvège. Régulièrement, les deux bateaux font la paire lorsqu'il s'agit d'animer le port.
 


Intervenants :
Hugues Eliard, président de l'association "Challenge L.C.V.P."
Marc Hersent, chef de projet Dreknor
Nathalie Hersent, présidente de l'association Dreknor
 

Episode 4/4 : Les projets du port de Carenan, à court et long terme


En lieu et place de l'ancienne usine Gloria, Carentan a un projet d'urbanisation.
Pour l'instant, c'est Nicolas Dourassof, natif de Carentan et chef d'entreprise en Floride, qui investit. Il compte créer un port à sec avec livraison de bateaux à la demande pour rivaliser avec les ports côtiers de la région, actuellement saturés.


Intervenants :
Nicolas Dourassoff, gérant de Top nautique
Jean-Pierre Lhonneur, président de la communauté de commune de Carentan

► En savoir plus sur l' Etude de reconversion des sites Gloria et Point P à Carentan et Saint Hilaire Petitville
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
le feuilleton mer nautisme patrimoine