Des contrôles anti drogues dans les transports dieppois et sur l'A13

A Dieppe, durant une grande partie de la matinée, une opération de contrôle de produits stupéfiants a été menée dans les transports en commun. En parallèle, sur l'A13 dans l'Eure, des vérifications d'identités et de véhicules se sont déroulés toute la matinée de ce lundi 7 octobre.   

les premiers contrôles matinaux ont eu lieu en gare de Dieppe
les premiers contrôles matinaux ont eu lieu en gare de Dieppe © France 3 Normandie
Cette opération a été dirigée conjointement par la gendarmerie et la police. Les trains en direction de Rouen et les bus notamment scolaires, ont été fouillés par une quarantaine d'agents. La population ciblée était principalement les lycéens et autres étudiants.




Cette opération s'est accompagnée d'une autre similaire dans l'Eure. Deux cent gendarmes appuyés par des douaniers, des agents SNCF et de l'URSSAF ont multiplié les contrôles sur les routes et dans les trains, notamment sur la façade est du département et notamment au péage d'heudebouville.

Il s'agissait de contrôles d'identité, sur le travail illégal et sur les stupéfiants. L'opération a débuté à 7 heures pour se terminer vers 11 heures.

Le bilan fait état de cent dix dépistages d'alcoolémie, de onze dépistages aux stupéfiants, avec quatre conduites sous l'influence de produits stupéfiants.

Lors de ces contrôles, vingt-huit grammes de résine de cannabis et trois grammes et demi d'herbes ont été saisis.   

Le colonel Samuel Dubuis, commandant du groupement de gendarmerie de l'eure, a expliqué l'objectif de ces contrôles à Frédéric Lafont et Eric Lombaert, notre équipe de reportage.   

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter