Cet article date de plus de 7 ans

Une symphonie de Beethoven pour le concert du nouvel an au Zénith de Rouen

L’orchestre de l’opéra de Rouen donne rendez-vous aux mélomanes dans la plus grande salle de la région
© France 3 Haute-Normandie

Un concert de gala

C’est désormais une tradition : chaque début d’année les musiciens de l’opéra de Rouen quittent l’ambiance feutrée du Théâtre des Arts et de sa salle aux fauteuils de velours rouge pour le béton et l’acier de la grande salle de 5000 places du Zénith de Grand-Quevilly pour un grand concert du nouvel an.

Au programme du concert 2014 de diamnche prochain (5 janvier)  à 16h : l’orchestre de l’opéra de Rouen / Haute-Normandie  et le Brighton Festival Chorus interpréteront deux œuvres de  Ludwig van Beethoven avec Fantaisie pour piano, orchestre et chœur op.80 en do mineur et la Symphonie n°9.

Direction musicale : Luciano Acocella,  soprano : Fabienne Conrad,  mezzo-soprano : Maria Ratkova,  ténor : Jonathan Boyd, baryton : Valeriu Caradja,  piano : Frédéric Aguessy,

Entrée payante (plein tarif : 30 euros et 25 euros, selon le placement en salle)
Renseignements  et réservation sur le site de l’opéra de Rouen-Théâtre des Arts 
(ou sur le site du Zénith)


Extrait du programme officiel :
"Consacré chaque année aux pages les plus universelles du grand répertoire classique, le concert du nouvel an est aussi l’occasion de rassembler un effectif à la mesure de ses ambitions. L’ample chœur qui accompagnera l’orchestre nous viendra cette fois d’outre-manche, de Brighton précisément, et comprendra plus d’une centaine de chanteurs.
Il n’en fallait pas moins pour donner le lustre qui convient à la grandiose Neuvième Symphonie de Beethoven. Si l’an dernier, toute la salle entonna le célèbre chœur des esclaves du Nabucco de Verdi, en cette ouverture de 2014, le public pourra reprendre la non moins célèbre "Ode à la joie".
(Un événement franco-britannique du réseau ACT avec le soutien du Fonds européen de développement régional dans le cadre du programme de coopération transfrontalière, Interreg IV.)
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture