Cet article date de plus de 6 ans

Dieppe : EDF poursuivi pour une fuite de tritium dans les eaux souterraines de la centrale de Penly

Les faits remontent à octobre 2012. Lors d'un prélèvement d'eau dans la nappe souterraine de la centrale nucléaire, un élèment radioactif, le tritium était révélé. Des associations ont déposé plainte. Ils ont été suivis par le parquet de Dieppe
Les associations anti-nucléaire arrivent  dans la salle d'audience au tribunal de Dieppe
Les associations anti-nucléaire arrivent dans la salle d'audience au tribunal de Dieppe © France 3 Normandie


C'est le tribunal de police de Dieppe qui a entendu ce 11 juin les parties de ce procès inhabituel et très technique. EDF était poursuivi pour pollution des eaux et violation de la règlementation pour prévenir et limiter les risques externes liés à l'exploitation nucléaire.

L'étanchéité des bacs de rétention d'eau venant du circuit de refroidissement du réacteur est remise en question dans ce dossier. Suite aux prélèvements d'eau polluée au tritium, d'autres contrôles ont eu lieu et l'ASN  (autorité de sûreté du nucléaire) a été informée.

Le parquet a requis deux amendes. Délibéré : le 10 septembre prochain

Reportage de Grégory Archiapati et Philippe Derouet

Intervenants :
procès fuite tritium dieppe penly




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nucléaire