Le Cross de Jobourg ouvre ses portes pour ses 30 ans

Le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage de Jobourg, dans le Cotentin, fête son 3Oe anniversaire. A cette occasion, il ouvre pour la première fois ses portes au public ce samedi 28 juin.

Des présentations d'hélicoptères sont au programme de la journée porte ouverte du Cross de Jobourg
Des présentations d'hélicoptères sont au programme de la journée porte ouverte du Cross de Jobourg
Le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage de Jobourg a été créé en 1971. Mais c'est il y a 30 ans qu'il s'est installé dans ses locaux actuels, un bâtiment dessiné par un architecte de Saint-Lô, Eugène Leseney. Le Croos de Jobourg est en quelque sorte l'agent de circulation de la Manche centrale, aussi bien sur la voie montante qui est sous juridiction française que sur la voie descendante, sous juridiction britannique. 60 000 navires en moyenne transitent chaque année dans cette zone (environs 170 navires par jour). "Notre mission c'est zéro accident", explique Jean-Pascal Devis, directeur du Cross Jobourg, "Nous sommes là pour vérifier que les règles de circulation sont bien respectées". 100 à 150 collisions sont ainsi évitées chaque année.

Si la grand public a déjà entendu parler de cette structure c'est parce qu'elle intervient sur les opérations de sauvetage en mer. Elle est chargée de veiller les fréquences de détresse et ensuite de coordonner les moyens déployés sur les opérations de sauvetage par différents acteurs de la sécurité en mer. Ces différents partenaires sont présents ce samedi 28 juin à l'occasion de la première journée porte ouverte du Cross de Jobourg. Au programme: expositions, présentation des missions du Cross, démonstrations de matériel de sécurité mais aussi présentation d"hélicoptères comme le fameux "Dragon 50" de la sécurité civile.

Reportage de Matthieu Bellinghen et Claude Leloche

durée de la vidéo: 01 min 36
Journée porte ouverte au Cross de Jobourg

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité