Cet article date de plus de 6 ans

Jeannette : le bout du tunnel arrive enfin ?

Demain,Vendredi 4 juillet, le tribunal de commerce de Caen examinera les 5 projets de reprise déposés pour la biscuiterie Jeannette . Parmi eux, un seul  repreneur potentiel intéresse les ex-salariés car il sauve 16 emplois et maintient l'activité sur le département du Calvados. 
Les salariés Jeannette n'ont jamais lâché prise. Il y a aujourd'hui 5 offres de reprises déposées au tribunal de commerce alors que personne ne voulait d'eux il y a encore quelques mois. 5 offres mais toutes ne correspondent pas aux critères "rassurant" que se sont fixés les salariés, à savoir : le respect du nom Jeannette ( la garantie auprès du client), le maintien de l'emploi et une activité dans le calvados. 
Un seul retient donc  leur intention. C'est un repreneur dont on parle déjà depuis plusieurs semaines. Un homme qu'ils connaissent un peu. Celui-ci s'est déplacé plusieurs fois sur le site de l'ancienne usine occupée. Avec lui, ils ont pu discuter.

Jeannette serait délocalisée à Pont l'Evêque

Il s'agit d'un particulier qui investit à titre personnel. Il n'est pas normand mais il s'est engagé à sauvegarder la marque Jeannette. et à ne produire que de la Madeleine , ou presque. 
Mais des bémols dans ce dossier, il y en a.
Tout d'abord le site proposé pour l'activté est Pont l'Evêque. "Mais on ne peut pas lui en vouloir c'est le seul local de 2000 mètres carrés disponible dans le département et dédié à l'agroalimentaire. Il a pourtant beaucoup cherché. Certes pour les salariés domiciliés à Caen ce sera dur. Mais il n'avait pas le choix", précise Franck Mérouse le délégué CGT. 
Et puis autre préoccupation, le financement. Il faut su'une banque ose parier sur lui. Il a besoin de 2 millions d'euros pour financer la totalité du projet . Pourtant, en partie, auto-financé.

Tous ces points seront examinés en audience demain. Une manifestation de soutien est prévue demain matin, vendredi, devant le tribunal, place Gambetta, à Caen. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
biscuiterie jeannette social économie justice entreprises