Haute-Normandie : les chasseurs au secours des perdrix

Des perdrix nées en captivité à la Maison de la chasse et de la nature de Belleville-en-Caux (76), d'oeufs prélevés dans la nature. / © France 3 Haute-Normandie
Des perdrix nées en captivité à la Maison de la chasse et de la nature de Belleville-en-Caux (76), d'oeufs prélevés dans la nature. / © France 3 Haute-Normandie

Les populations de perdrix ont fondu de moitié en Seine-Maritime, selon le comptage du printemps 2014. Alors pour sauvegarder l'espèce, plusieurs fédérations de chasse ont créé un collectif. 

Par Marc Moiroud-Musillo

C'est une situation pour le moins étonnante : les chasseurs se mobilisent pour sauver les perdrix, des animaux qu'ils ont plutôt l'habitude de tuer. Les derniers comptages ont mis en avant une baisse de 50% des populations d'oiseaux sauvages en trois ans. 

Les fédérations de chasse de l'Eure, de Seine-Maritime, de l'Oise et de la Somme ont donc lancé une grande campagne de repeuplement. Elle va s'étaler sur plusieurs années. Les chasseurs sont invités à récolter des oeufs de perdrix dans la nature. Ces derniers sont pris en charge par la Maison de la chasse et de la nature de Belleville-en-Caux (76). Découvrez comment dans la vidéo de Marie Dumesnil Adelée et Bérangère Dunglas :

La Maison de la chasse et de la nature de Belleville-en-Caux au chevet des perdrix sauvages


Plus tard, les volatiles seront relâchés dans la nature, où les chasseurs pourront à nouveau les traquer. 

Sur le même sujet

Les + Lus