• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

JEM 2014 : après la maniabilité, l'Australien Boyd Exell médaille d'or d'attelage, la France réalise un beau concours

Caen, Warm up 23 août 2013 / © CG France 3 Basse-Normandie
Caen, Warm up 23 août 2013 / © CG France 3 Basse-Normandie

L'Australien Boyd Exell décroche l'or au concours d'attelage, l'Américain Chester Weber l'argent, et le Néerlandais Theo Timmerman le bronze. C'est un Français, Thibault Coudry, qui obtient le plus beau score ce dimanche en maniabilité, confirmant la belle prestation de son équipe.

Par Vanessa Fize

Individuellement, les Pays-Bas perdent leur suprématie. Ce sont un Australien et un Américain qui occupent les premières marches du podium individuel. Boyd Exell et Chester Weber ont dominé la discipline, devant le premier Néerlandais Théo Timmerman. On retrouve toutefois Trois Hollandais dans les six premières places.

Or : Boyd Exell, Australie
Argent : Chester Weber, Etats-Unis
Bronze : Théo Timmerman, Pays-Bas

Boyd Exell dans l'épreuve de maniabilité :

Boyd Exell en maniabilité


Une belle équipe de France

C'est l'homme du jour, dans l'ombre des grands de l'attelage. Thibault Coudry, meneur Français, remporte l'épreuve de maniabilité, avec un sans faute. Pas assez, bien sur, au vu des prestations précédentes, pour grimper sur le podium, mais tout de même, il est le symbole de la naissance d'une belle équipe tricolore, qui a su se placer durant les quatre jours d'épreuve.

Thibault Coudry en maniabilité :

Thibault Coudry en maniabilité


Car il ne faut pas oublier que l'équipe de France s'est construite en deux ans, par la volonté de la Fédération française, et de l'entraîneur nommé pour la bâtir, le Belge Félix Brasseur. Lors des précédents JEM, un seul meneur avait représenté la France, cette fois ils étaient huit, motivés, certains expérimentés, d'autres plus jeunes. Difficile de se faire remarqué, notamment face à la prédominance des Hollandais ou des Allemands, mais les bleus ont fait leur bonhomme de chemin, aujourd'hui Thibault Coudry, en marathon Sébastien Mourier qui termine 5ème, et en dressage Stéphane Chouzenoux, qui se classe alors 13ème. Tout cela est de bonne augure pour les prochaines échéances internationales.

Sur le même sujet

Armada : portrait de Samuel de Champlain

Les + Lus