• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

JEM 2014 : l'organisation tire un premier bilan à quelques heures de la clôture des jeux

Ce matin, le comité d'organisation des Jeux Équestres Mondiaux a tenu une conférence de presse au centre des médias pour faire le point sur le déroulement des Jeux, à quelques heures de leur clôture.

Par Erick Haas

Avant les jeux, tous les superlatifs étaient utilisés et tous les records devaient être pulvérisés. On allait voir ce que l'on allait voir ...
Le plus de participants ... Le plus de journalistes ... le plus de spectateurs .. Le plus de ....
Au soir des 15 jours de compétition et de festivités diverses, le comité d'organisation des jeux tire un premier bilan de la manifestation, confirmant certains points .... Mais revenant aussi sur certains autres.
Voici ce qu'il faut retenir de cette quinzaine équestre, en chiffres, mais pas seulement.

Un satisfecit général.

A travers quelques déclarations dans le communiqué officiel de la FEI, les membres les plus éminents du comité d'organisation donnent le degré de satisfaction général :
  • Laurent Beauvais, président du Comité d’Organisation Normandie 2014, "Nous étions très fiers de faire cet événement avec et pour les Normands, comme nous l’avons fait avec et pour la famille équestre."
  • HRH Princesse Haya, présidente de la FEI : "Succès incroyable sur les réseaux sociaux, ce sont les Jeux Equestres Mondiaux les plus connectés de l’histoire. C’était également les plus bruyants (rires) : les athlètes ont tous dit qu’il n’avaient jamais été autant acclamés et supportés".
  • Pearce Lyons, président de la société Alltech : "Les Jeux Equestres Mondiaux ont changé ma vie, mon entreprise. Nous avons vu notre marque faire le tour de la planète ! Nous sommes très contents de ces Jeux en Normandie, sans parler de la délicieuse cuisine française" ! (rires)
  • Fabien Grobon, directeur du Comité d’Organisation Normandie 2014, "L’excellence sportive, le succès populaire, la filière équine normande étaient tous au rendez-vous de ces Jeux !".
Voir ici le compte rendu de la conférence de presse par Florine Ebbah et Guillaume Le Grouic (France 3 Basse-Normandie)
JEM 2014, le bilan des organisateurs, 7 septembre

Des chiffres pour mesurer l'impact des jeux

Avec plus de 565 000 spectateurs, la Fédération Equestre Internationale (FEI) confirme une fréquentation record depuis la création de l’événement en 1990.  La présence également record de 1 750 journalistes accrédités venus de 52 pays.
En détail, on relève que :
  • Au Concours de Saut d'Obstacles, plus de 110.000 places ont été vendues sur 5 jours
  • Les 3 épreuves du concours complet d’équitation ont rassemblé 94 600 spectateurs
  • En Dressage : 83 000 spectateurs en 4 jours
  • Pour le  Reining : 14 000 sur 4 jours
  • Sur le parcours d'Endurance : 6 000
  • La Voltige : 33 300 spectateurs sur 4 jours
  • L' Attelage enfin : 31 700 spectateurs, dont 16 000 pour le seul marathon.
Le Village, de son côté a accueilli plus de 200.000 personnes, la barre des 200 000 étant franchie samedi en milieu de journée, selon M. Grosbon. 
La cérémonie d'ouverture  s'est déroulée dans un stade d'Ornano plein. 21 000 spectateurs y avaient pris place.
Question budget : il devrait être à l'équilibre. Des 54 millions d'euros  du dossier de candidature, on arrive à un budget définitif avoisinant 79 millions, mais avec une part d'argent public identique :  39 millions.


Des jeux éclatés, mais ...

Contrairement à  Lexington (siège des précédents jeux), les JEM se sont disputés sur plusieurs sites avec toutes les contraintes que cela posait. De la baie du Mont Saint Michel au Haras du Pin, en passant pas les différents lieux répartis à Caen, cela n'a pas été une mince affaire. D'ailleurs - et l'organisation le concède - c'est ce qui a causé les plus grands motifs de mécontentement.
Au delà de "la grande pagaille" du samedi 30 août au Haras du Pin pour l'épreuve de cross du concours complet, certains des 50 000 spectateurs attendus en gardent un très mauvais souvenir ....
Et sur les différents sites de compétition, les problèmes d'intendance et de circulation ont trop souvent été relevés, à la fois par les spectateurs, mais aussi par les médias étrangers ... Et largement partagés sur les réseaux sociaux.. Les structures de restauration rapide et les commodités ont été sous-dimensionées au départ, mais fort heureusement mises à niveau la deuxième semaine....
Des toilettes prises d'assaut au haras du Pin. / © F-M.L
Des toilettes prises d'assaut au haras du Pin. / © F-M.L

Reste que si l'image de la Normandie a été quelque peu écornée pour certains, pour d'autres, elle en ressort largement positive, à commencer par les commerçants qui ont, en général, bénéficié de l'impact économique des jeux.
Des touristes venus du monde entier et même de l'autre bout du monde ont eu l'occasion de découvrir et d'apprécier la région, comme ces néo-zélandaises venues soutenir leurs filles ou ces australiennes, qui, faute de pouvoir assister à l'épreuve de cross au haras du Pin, se sont repliées sur ... Le stand France 3 au village de jeux.
 / ©
/ ©

Et puis on ne saurait oublier la formidable mobilisation que ces jeux ont généré parmi la population normande et même au delà...
La ferveur populaire des spectateurs venus en nombre s'arracher la mascotte "Norman" ...Et ces 3 000 volontaires bénévoles qui ont oeuvré durant quinze jours et même déjà bien avant, pour plusieurs centaines d'entre eux. La réussite des jeux, c' est aussi la leur !
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Armada : portrait de Samuel de Champlain

Les + Lus