Cet article date de plus de 6 ans

Deauville : Sagan, sa légende

Elle aimait le jeu, les courses, les amis, les décapotables, la fête, la nuit. Elle avait aussi besoin de s'isoler, de rêvasser au grand air, "rendue à la solitude et à l'adolescence rêveuse". Françoise Sagan ne pouvait donc qu'aimer Deauville. La station de la côte Fleurie lui rend hommage.
Françoise Sagan sur la côte fleurie
Françoise Sagan sur la côte fleurie © Pathé
C'est à la fin des années 1950 que Françoise Sagan pose ses valises en Normandie. Depuis la parution de Bonjour Trsitesse en 1954, la jeune femme partage sa vie trépidante entre Paris et Saint-Tropez, où elle se rend, pied au plancher, au volant de petites voitures de sport. Mais "Saint-Trop" n'est déjà plus tout à fait Saint-Tropez. Le petit port varois est pris d'assaut par une jeunesse avide de fête et de liberté. Vadim et Bardot ont créé le mythe. Pour Sagan, le charme n'opère plus tout à fait. En 1984, dans Avec mon meilleur souvenir, elle raconte : "Il fallut que Saint-Tropez fût envahi et devînt infréquentable l’été, pour que je me rabattisse sur les plages plus tranquilles de la Normandie. Je louais au-dessus d’Honfleur une grande maison poussiéreuse et déglinguée, et je m’apprêtais à passer le mois de juillet dans des bains de mer, quand je découvris deux états de fait concomitants : à savoir que la mer était toujours au diable, mais, en revanche, le Casino de Deauville toujours ouvert. Mes journées ensoleillées furent remplacées par des nuits blanches."

Le 7 août 1959, dans la soirée, Françoise Sagan se rend une fois encore au casino en compagnie de ses inséparables amis Jacques Chazot et Bernard Franck. Et toute la nuit, elle joue le 8, son numéro fétiche. Au petit matin, elle ressort, plus riche de 80 000 francs. 8 millions de centimes gagnés à la roulette ! A 8 heures du matin, de retour au manoir du Breuil, elle demande au propriétaire si la maison ne serait pas à vendre. A tout hasard... "Oui" dit-il. Dans Avec mon meilleur souvenir, elle raconte cette transaction devenue légendaire : combien ? 80 000 francs répond-il. Sagan  sort ses gains de son sac. La voilà propriétaire du manoir du Breuil à Equemauville où elle a aimé séjourner jusqu'au soir de sa vie.

Inauguration de la plaque qui honore la mémoire de Françoise Sagan :

durée de la vidéo: 00 min 21
Inauguration de la PLaque Françoise Sagan

Dix ans après sa mort, le souvenir de Sagan est toujours vivace sur la côte fleurie : les reportages réalisés par France-culture en témoignent. La ville de Deauville a donc choisi de "retrouver" l'écrivain en organisant une soirée d'hommage ce samedi soir au théâtre du casino. Une soirée de... 88 minutes ! Sur les planches, devant le bar du soleil, une plaque a été dévoilée. Elle rappelle que "Françoise Sagan a aimé Deauville où elle a rencontré la chance, partagé sa passion du cheval et des courses, emmené ses amis et trouvé sur cette plage, en toutes saisons et à toutes heures, apaisement et inspiration"

Reportage de Louis Simondet et Mathieu Baudouin :
 

durée de la vidéo: 02 min 18
Deauville honore Françoise Sagan


intervenants : Philippe Normand, responsable du service culturel à la ville de Deauville, et Denis Westoff, fils de Françoise Sagan

Pour aller plus loin :

Alain Souchon - Bonjour Tristesse :

A.Souchon: Bonjour tristesse -live par Fredditharry
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture littérature