• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Le “camion de l'année”, un espoir pour Renault Trucks à Blainville ?

A Baliville, 200 salariés fabriquent les cabines du Renault Trucks T élu "camion de l'année 2015"
A Baliville, 200 salariés fabriquent les cabines du Renault Trucks T élu "camion de l'année 2015"

Le Renault Trucks T a été élu "camion de l'année 2015". Sa cabine est fabriquées à Blainville-sur-Orne. Cette distinction est une bonne nouvelle mais les commandes tardent à arriver sur ce site qui a perdu cet été 107 postes.

Par CM

 Le jury de "L'International Truck of the Year", composé de journalistes spécialisés représentant 25 magazines européens, a rendu son verdict le 23 septembre 2014 : le titre de Camion de l'Année 2015 a été décerné au Renault Trucks T. Ce prix récompense un camion ayant été produit au cours des 12 derniers mois et qui a "contribué de manière significative à l'efficacité du transport routier". Innovation technologique, confort, sécurité, empreinte environnementale, différents critères sont pris en considération. Depuis les années 80, c'est la troisième fois que l'entreprise reçoit cette distinction. Mais celle-ci n'a peut-être jamais paru autant providentielle.

Car le groupe AB Volvo, propriétaire de Renault Trucks, est actuellement en plein restructuration: 4400 emplois supprimés au niveau mondial. Sa filiale n'est pas épargnée. En mars dernier, la direction de Renault Trucks SAS a confirmé en CCE a suppression de 508 emplois en France. A Blainville-sur-Orne, plus d'une centaine de postes sont concernés. Dans ce contexte plutôt morose, le prix de camion de l'année 2015 apparaît de prime abord comme une bonne nouvelle voire une bouffée d'air frais. C'est sur le site bas-normand que les cabines du Renault Truck T sont fabriquées.

Reste maintenant à attendre les commandes car celles-ci tardent à arriver. Les 200 salariés de Blainville-sur-Orne produisent chaque jour 120 cabines. Seule une quarantaine font l'objet d'une commande, selon une source syndicale. L'usine fait du stock. Pas de quoi rassurer les salariés.

Reportage d'Elise Ferret et Jean-Michel Guillaud
Intervenants:
- Christophe Loyer, directeur du site de Balinville-sur-Orne
- Jean-François Blaize, Sud-solidaire

Le "camion de l'année" va-t-il sauver Renault Trucks à Blainville ?

 

Sur le même sujet

Manifestation des agents EDF devant la centrale thermique du Havre

Les + Lus