• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Patrick Pouyanné, originaire de Petit-Quevilly, devient directeur général de Total

© PAUL COERTEN / TOTAL / AFP
© PAUL COERTEN / TOTAL / AFP

Patrick Pouyanné, qui dirigeait chez Total la branche Raffinage-Chimie en pleine restructuration ces dernières années, a été nommé directeur général du groupe, sous la présidence de Thierry Desmarest.

Par MR/AFP

Né le 24 juin 1963 à Petit-Quevilly, Patrick Pouyanné est polytechnicien et ingénieur du corps des Mines.
Il débute sa carrière dans l'administration du ministère de l'Industrie et dans des cabinets ministériels (1989-96).
Il est notamment conseiller technique pour l'environnement et l'industrie auprès d'Edouard Balladur alors Premier ministre (1993-95) puis directeur de cabinet de François Fillon, à l'époque ministre des Technologies de l'information et de l'Espace (1995-96). 
Il rejoint ensuite Elf en 1997 comme secrétaire général en Angola pour la branche 
Exploration-Production, avant d'être envoyé deux ans plus tard au Qatar, où il dirige la branche Exploration-Production.
Il continue son parcours dans cette branche reine du groupe, devenu Total après l'absorption d'Elf en 2000, comme directeur Finances, Économie, Informatique à partir de 2002, puis directeur de la stratégie quatre ans plus tard.
Il rejoint dans la foulée en mai 2006 le comité directeur du groupe.
En mars 2011, il est nommé directeur général adjoint Chimie et Pétrochimie.
Il doit notamment gérer les conséquences de la fermeture de la raffinerie de Dunkerque (Nord), décidée l'année précédente.
Depuis janvier 2012, il occupe le poste de directeur général de la branche Raffinage-Chimie et rejoint le comité exécutif du groupe.
Dans une activité victime des surcapacités en Europe, Total poursuit ses restructurations dans ce secteur.
Patrick Pouyanné a dû notamment orchestrer la réorganisation du site pétrochimique de Carling (Moselle), que Total avait décidé en 2013 de transformer en centre de production de résines d'hydrocarbures au prix de la suppression de 210 emplois d'ici à 2016.
Marié, Patrick Pouyanné est père de 4 enfants.

Sur le même sujet

Manifestation des agents EDF devant la centrale thermique du Havre

Les + Lus