• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Saint-Pierre et Miquelon, un petit coin de France en Amérique du Nord

Le prochain numéro de "Pomme à gratter" s'intéressera à "nos cousins d'Amérique du Nord". Au programme, le Québec bien sûr mais aussi Saint-Pierre-et-Miquelon / © Eric Thomas
Le prochain numéro de "Pomme à gratter" s'intéressera à "nos cousins d'Amérique du Nord". Au programme, le Québec bien sûr mais aussi Saint-Pierre-et-Miquelon / © Eric Thomas

Le prochain numéro de "Pomme à gratter" a pour thème: "Nos cousins d'Amérique du Nord". Au programme de cette émission diffusée ce vendredi 24 octobre: le Québec mais aussi Saint-Pierre-et-Miquelon, dont beaucoup d'habitants sont les descendants de marins normands.

Par MB

Ce vendredi 24 octobre, le magazine "Pomme à gratter" donnera un coup de projecteur sur "nos cousins d'Amérique du Nord". Au programme, le Québec bien sûr avec notamment un retour sur l'émigration percheronne et la fondation de la ville de Québec par Samuel Champlain parti de Honfleur en 1603, mais aussi Saint-Pierre-et-Miquelon, archipel méconnu situé à une trentaine de kilomètres de Terre-Neuve, seule terre française en Amérique du nord.

Si les métropolitains ne savent pas toujours situer Saint pierre et Miquelon sur une carte tous les marins du monde ont entendu parler de ces îles . Elles évoquent la vie dangereuse des terre-neuvas, la glace, la brume et les tempêtes. Leur histoire  se confond avec celle de la pêche à la morue sur les bancs de Terre-Neuve.

Des descendants des pêcheurs de la Baie du Mont-Saint-Michel

Les marins normands, bretons et basques fréquentèrent  ses eaux dès le 16 ème siècle. A partir du 19 ème siècle, ils s’y installèrent définitivement. Ils constituent encore aujourd’hui  la base de la population de l’archipel. De nombreux habitants sont les descendants des pêcheurs de la baie du Mont-Saint-Michel, qui ont quitté la douceur de la Normandie pour la rudesse du climat de ces îles .

Au-delà de l’histoire, au-delà du mythe, Saint-Pierre-et-Miquelon c’est toujours aujourd’hui cet archipel aux paysages sauvages, ces quelques cailloux perdus dans l’Atlantique nord, cette terre dont on tombe amoureux quand la lumière boréale nous révèle sa beauté secrète. C’est ce qui est arrivé à Eric Thomas, un Bas-Normand (ancien de France 3 Caen) parti de l’autre coté de l’Atlantique. Il nous raconte Saint-Pierre-et-Miquelon en images.

Saint-Pierre-et-Miquelon par Eric Thomas

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Nicole Belloubet à propos du CEF

Les + Lus