Licco: attention la mer monte!

Le projet Licco, Littoraux et changements côtiers est prêt. C'est une étude franco-britannique qui étudiait les changements climatiques sur nos côtes afin de mieux s'y préparer et de prévenir les populations. Les risques sont bien sûr dus à l'élévation du niveau de la mer et à la submersion.

La mer est la voisine permanente de la Normandie. La Manche offre un horizon splendide aux habitants des côtes, elle peut aussi les menacer. Érosion, tempêtes, submersion de la terre...etc. Avec le réchauffement climatique, tout est possible. L'objectif de ce projet Licco (Littoraux et Changements Côtiers) réalisé en partenariat avec l'Angleterre, est de prévenir les risques liés à ce voisinage qui peut s'avérer dangereux pour les hommes comme pour l'environnement.  


L'estuaire de l'Orne

En Basse-Normandie, plusieures zones ont été étudiées et observées de près: l'estuaire de l'Orne, le Val de Saire, la baie des Veys, le Havre de la Sienne. Prenons un exemple qui concerne directement la ville de Caen: l'estuaire de l'Orne. Le rapport donne des solutions et les détaille pour mieux gérer l'espace côtier. En tout premier lieu, il est recommandé de contrôler le patrimoine bâti, l'habitat, pour mieux préserver les espaces naturels. Il faut aussi stabiliser les rivages, créer une entrée régulée de la marée, établir une transition aquatique entre l'Orne et les bassins versants à Amfreville et Bénouville. Il est conseillé de mettre à niveau les infrastructures portuaires et les digues en réponse à l'élévation des risques côtiers. Il est aussi recommandé de promouvoir les bonnes pratiques environnementales. Toutes ces pistes font partie d'un scénario décrit dans ce dossier. En réalité, les options sont multiples et peuvent se combiner entre elles. " Dans cette navigation entre les scénarios, la cohésion territoriale entre les rives gauche et droite, entre la façade maritime et l’amont de l’estuaire, déterminera la capacité du territoire à se placer dans une trajectoire d’adaptation, écologiquement vertueuse et préservant le potentiel de développement de chacun" précisent les auteurs. Toutes ces indications sont synthétisées dans ce travail entamé en avril 2011. 

Reportage Mathieu Bellinghen et Stéphanie Lemaire


Hervé Niel: chargé de mission - Conservatoire du littoral
Julie Pagny: chargée de mission - Conservatoire du littoral

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité