Action symbolique d'ex sapeurs-pompiers pour faire reconnaître des cas de harcèlement moral à Villedieu-les-Poëles

Des sapeurs-pompiers ont remis un ouvrage intitulé "sapeurs pompiers volontaires oubliés et sacrifiés" à la députée Geneviève Gosselin Fleury. Ce livre fait écho à la situation de ces 8 hommes du feu. Ils disent avoir été victimes de harcèlement moral à la caserne de Villedieu-les-Poëles.

"On se rend compte aujourd'hui qu'on est des oubliés, des sacrifiés, comme le titre du livre qu'on va remettre aujourd'hui" explique Romain Simon, le porte-parole du collectif des sapeurs-pompiers volontaires. Ce matin, il a déposé cet ouvrage à la permanence de la députée Geneviève Gosselin Fleury en guise de cadeau de noël. Le livre signé d'un haut-normand, Renaud Blanc fait écho à leurs situation. 

Espionnage, convocations arbitraires, mise au placard...voilà en quoi consistait le harcèlement de leur responsable selon ces hommes du feu. Depuis 2 ans, avec d'autres ex sapeurs-pompiers volontaires, il dénonce le comportement du chef de centre de la caserne de Villedieu-les-Poëles (50). Au départ, il étaient 11 mais depuis le mouvement s'est un peu essoufflé, aujourd'hui ils sont 8. Depuis, ils ont tous été radiés ou suspendus.


Le SDIS et l'Etat démentent ces accusations

Le Collectif des pompiers volontaires a déjà été reçu par le directeur de cabinet de Madame le préfet de la Manche. Une enquête administrative a été menée par le SDIS. En juin 2013, dans un communiqué, le service départemental et de secours de la Manche réfute les accusations des pompiers. "Le SDIS de la Manche tient à faire savoir qu'il renouvelle son soutien et sa confiance à tous les sapeurs-pompiers de Villedieu et qu'il a l'intention de tout mettre en oeuvre pour maintenir le calme et la sérénité au centre de secours. Les avocats engagés par l'établissement public n'hésiteront plus à envisager des poursuites judiciaires à l'encontre de celles et ceux qui persistent à abîmer l'image du service ou de ses serviteurs." Selon le collectif de sapeurs pompiers volontaires, ce document ne leur a pas été transmis.Ils demandent à être reçus par le Ministre de l'Intérieur. Une lettre lui avait été envoyée le 2 octobre dernier pour l'alerter sur la situation. Par voie de presse, Bernard Cazeneuve, a ouvertement désapprouvé l'action de ce Collectif et soutient le SDIS. Selon l'association Harcèlement 18, des sapeurs-pompiers de 5 casernes ont sollicité l'association pour des faits de harcèlement moral en Basse-Normandie.

Interview de Romain Simon porte-parole du collectif des sapeurs-pompiers volontaires de Villedieu-les-Poëles
durée de la vidéo: 01 min 23
ITV Romain Simon


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social pompiers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter